(Pacific Palisades) Sam Burns a réussi deux coups roulés déterminants pour des normales dimanche matin au tournoi sur invitations Genesis pour remettre une carte de 74 (plus-3).

The Associated Press

Burns s’est ainsi forgé un coussin de deux coups devant Dustin Johnson, Matt Fitzpatrick et Max Homa à l’approche de la ronde finale.

La troisième ronde a dû être complétée dimanche matin en raison des puissantes bourrasques qui ont interrompu le jeu pendant quatre heures, samedi.

Les conditions météorologiques ont transformé le Riviera, un parcours difficile en temps normal, en véritable test similaire à celui auquel sont confrontés les golfeurs à l’Omnium des États-Unis.

Le pointage moyen s’est situé à 73,34, soit le plus élevé de l’histoire pour une troisième ou une quatrième ronde à cet endroit.

Fitzpatrick a fait partie des trois seuls golfeurs qui sont parvenus à jouer sous la barre de 70. Son pointage de 69 a égalé le meilleur de la ronde, et il incluait un boguey sur le dernier trou.

Burns pointe à moins-9 (204).

Burns, un Louisianais âgé de 24 ans, convoite sa première victoire sur le circuit de la PGA. C’est la deuxième fois cette saison que Burns est en tête après 54 trous. Il avait joué 72 (plus-2) en ronde finale de l’Omnium de Houston pour terminer à égalité en septième place.