(Augusta) L’Américain Tiger Woods a remporté dimanche à 43 ans le Tournoi des Maîtres d’Augusta, aux États-Unis, son 15e titre du grand chelem, après onze années d’attente.

Agence France-Presse

L’ancien roi incontesté du golf, un temps donné perdu pour le golf, ne s’était plus imposé dans un tournoi majeur depuis l’US Open 2008.

Il n’est plus qu’à trois longueurs du record de victoires en grand chelem du légendaire Jack Nicklaus et totalise désormais 81 titres PG, à un succès du record de son compatriote Sam Snead.

Le « Tigre » a devancé avec un total de 275 (-13) d’un coup ses compatriotes Dustin Johnson, Xander Schauffele et Brooks Koepka, 2e ex aequo (276,-12)

PHOTO MATT SLOCUM, AP

Tiger Woods célèbre sa victoire avec ses partisans, à Augusta.

Au terme d’un 4e tour au scénario riche en rebondissements, qui a vu l’Italien Francesco Molinari perdre pied, Woods a réussi l’un des retours les plus incroyables de l’histoire du golf, voire du sport.

Habillé de son emblématique polo rouge, il a laissé éclater, comme rarement auparavant dans sa carrière, sa joie, devant ses deux enfants, sa mère et sa compagne.

Il y a encore seize mois, il était donné perdu pour le golf après avoir subi quatre opérations du dos entre 2014 et 2017.

PHOTO BRIAN SNYDER, REUTERS

Le vainqueur du Tournoi des Maîtres 2018, Patrick Reed, donne à Tiger Woods son cinquième veston vert

En 2018, il avait réussi un tonitruant retour au premier plan en terminant notamment 6e du British Open et 2e du Championnat PGA et en s’offrant le Tour Championship, son premier succès sur le circuit PGA depuis cinq ans.

Il a remporté le Tournoi des Maîtres pour la cinquième fois de sa carrière, 22 ans après son premier succès à Augusta, dans l’État de Géorgie.