Le vice-capitaine de l'équipe européenne en Coupe Ryder, Paul McGinley, estime que son capitaine, Colin Montgomerie, fait face à un «vrai dilemme» alors qu'il s'apprête à révéler, dimanche, le nom de ses trois choix discrétionnaires pour la compétition.

Bernie McGuire ASSOCIATED PRESS

Montgomerie annoncera son alignement complet en vue de la compétition face aux golfeurs américains après la conclusion du Championnat Johnnie Walker, tenu à Gleneagles, en Écosse.

«J'ai lu tous les articles cette semaine et il y avait de très bons arguments . Alors c'est un dilemme, un vrai dilemme», a dit McGinley après avoir remis une carte de 70, deux coups sous la normale, pour passer à -6 dans le tournoi.

«Ce ne serait pas juste pour moi de dire qui sera choisi et je ne veux pas dire quoi que ce soit qui détournera l'attention de Monty.»

McGinley, membre de l'équipe européenne qui a remporté trois épreuves consécutives de 2002 à 2006, est l'un des trois vice-capitaines choisis par Montgomerie pour le tournoi qui s'amorcera le 1er octobre au club Celtic Manor, au pays de Galles.

Montgomerie devra choisir parmi des joueurs disputant les épreuves du circuit européen et ceux participant aux éliminatoires de la Coupe FedEx, dans le New Jersey ce week-end. Parmi ces golfeurs, notons le trio anglais formé de Paul Casey, Luke Donald et Justin Rose, ainsi que le triple vainqueur en tournois majeurs, l'Irlandais Padraig Harrington.

«Je ne crois pas que ce sera facile, comme plusieurs le pensent, puisque les choix seront très difficiles pour Montgomerie, a dit McGinley. Au bout du compte, ce sera à Monty de trancher et de prendre ces difficiles décisions.

«J'ai beaucoup discuté avec Monty, qui a toujours dit qu'il voulait avoir une communication claire avec son équipe. Jusqu'à présent, il a tenu parole.»