La semaine a mal commencé pour Vincent Dumouchel (LaPrairie/Verchères), qui a raté sa qualification en vue de l'Omnium canadien, lundi à Toronto en ramenant une carte de 74.

Pierre Ladouceur LA PRESSE

«Mais j'ai détecté une erreur dans mon élan que j'ai été en mesure de corriger en vue de la Classique Honda-Titleist», a dit Dumouchel, qui a enlevé les grands honneurs de cet événement présenté au cours des deux derniers jours sur le parcours du Club Le Diamant grâce à des rondes de 66 et 71 pour un total de 137.

Dumouchel, meneur au terme de la première journée de cette compétition du Circuit Yamaha Cart Plus, a pu maintenir son avance d'un coup sur Philippe Mongeau (Terrebonne) grâce à un oiselet au 18e trou, répétant son exploit de la première journée.

Mongeau a remporté les honneurs de la division Honda, réservée aux professionnels adjoints et professionnels gestionnaires, un coup devant Éric Laporte (Montcalm).

Champion de la présentation 2009 et auteur du plus bas pointage de la journée avec un 68, Laporte termine troisième pour la deuxième fois de suite, ayant fait de même la semaine dernière à la Coupe des Champions Golf de la Faune.

Dumouchel mérite un chèque de 6000$ tandis que Mongeau s'enrichit de 4900$, dont 1200$ pour sa victoire dans la division Honda. L'enjeu était de 32 000$ dans la division AGP et 8 000$ dans la division Honda.

Martin Plante (Balmoral) a pris le quatrième rang après avoir joué deux rondes de 70 tandis que cinq golfeurs se sont partagé la cinquième place à 141 (-3). Ce sont Yvan Beauchemin (Ki-8-Eb), Jean Laforce (Joliette), Jason Morin (Les Légendes), Kevin Senécal (Le Maître Tremblant) et Daniel Talbot (Country Club de Montréal).

À l'ordre de mérite Sunice du Circuit Yamaha Cart Plus, Dumouchel devance maintenant Beauchemin par 27 points tandis que Mongeau n'accuse qu'un retard d'un point sur Marc Girouard (Le Diamant) à l'ordre de mérite de la division Honda.

«Une première victoire individuelle sur le Circuit Yamaha Cart Plus fait toujours un petit velours, a dit Dumouchel. Je ne connaissais pas le parcours avant d'entreprendre le tournoi, mon cadet Michel Vachon m'a été d'une aide précieuse puisque je n'avais même pas eu la chance de disputer une ronde de pratique en raison de mon voyage à Toronto».

Parmi les golfeurs amateurs inscrits, Charles-Étienne Boucher (Le Blainvillier) et Simon Lalonde (Rosemère) ont le mieux fait en bouclant le tournoi avec des pointages identiques de 144, soit la normale après deux jours.