La famille Morris est intimement liée aux origines et à l'histoire de l'Omnium britannique.

Michel Marois LA PRESSE

Old Tom Morris, né à St. Andrews en 1821, remporta quatre fois le championnat et fut professionnel du Royal and Ancient jusqu'à sa mort à 86 ans en 1908. Il est enterré dans la cathédrale de St. Andrews.

Son fils, Young Tom Morris, lui aussi quatre fois vainqueur de l'Omnium britannique, occupe une place encore plus particulière dans l'histoire du golf.

Il a été le premier prodige de ce sport, capable de battre son père à 13 ans, vainqueur d'un premier tournoi professionnel à 16 ans et champion du «British Open» de 1868 à 17 ans, devant son père, une double marque qui n'a jamais été approchée dans les tournois majeurs.

De nouveau champion en 1869 et en 1870, puis encore en 1872 (l'Omnium ne fut pas disputé en 1871), il reste le seul à avoir remporté le titre quatre fois d'affilée.

En 1870, jouant avec des tiges de bois et des balles de caoutchouc qui ne pouvaient franchir plus de 200 verges, Morris réussit une marque de trois sur un trou de 578 verges, une normale six à l'époque. Personne n'avait réussi un tel exploit avant lui. Sa première ronde de 47 (sur un parcours de 12 trous) était aussi la première avec une moyenne inférieure à quatre coups par trou dans un championnat.

Doté d'un sens du spectacle et de la promotion, Young Tom multipliait les matchs de démonstration bien rémunérés et les grands journaux londoniens n'hésitaient pas à déléguer leurs correspondants aux quatre coins de l'Écosse pour suivre ses exploits. Au début de la vingtaine, il était riche et adulé, célèbre partout en Grande-Bretagne et à l'étranger.

En septembre 1875, à l'occasion d'un match qui l'opposait avec son père aux réputés frères Park à South Berwick, il reçut un télégramme indiquant que son épouse était sur le point d'accoucher. Après avoir complété et remporté le match, les Morris sautèrent sur un navire pour rentrer à St. Andrews.

En arrivant, Tom fils apprit que sa femme et l'enfant étaient morts. Il ne s'en remit jamais et mourut à son tour le jour de Noël 1875, à 24 ans. Certains racontent qu'il avait pris froid dans un marathon de golf disputé sous la pluie, le rapport médical fait mention d'une crise cardiaque, mais les gens de St. Andrews sont sûrs qu'il est mort de chagrin.

Premier héros romantique du golf, consacré meilleur joueur du XIXe siècle, Young Tom Morris était probablement le meilleur golfeur de tous les temps.