Le long cogneur Bubba Watson a exploité la mauvaise température à son profit à la Classique Bob Hope du circuit des Champions.

ASSOCIATED PRESS

Watson a remis une carte de 62 (-10) vendredi pour prendre une avance de deux coups sur Alex Prugh à l'issue de la deuxième ronde, qui s'est amorcée et s'est conclue sous la pluie.

Un orage s'est abattu sur le parcours jeudi et a menacé le tournoi de cinq rondes, vendredi. Les quelques heures d'accalmie ont permis à Watson de réaliser une excellente prestation, et de faire taire les critiques qui estiment que son seul atout est son puissant coup de départ.

Watson n'a toujours pas savouré une victoire sur le circuit de la PGA, mais son jeu sur les verts s'est gradement amélioré et il a tiré profit des allées détrempées du parcours SilverRock.

Mike Weir, de Bright's Grove en Ontario, a joué 67 pour une deuxième ronde consécutive et se retrouve désormais à égalité en 10e position à six coups de la tête.

Graham DeLaet, de Weyburn en Saskatchewan, a remis un score de 69 pour prendre le 67e rang à égalité, tandis que Chris Baryla, de Vernon en Colombie-Britannique, n'a pu faire mieux que 78 pour occuper seul le 123e échelon.

Le meneur à l'issue de la première ronde, Steve Bertsch, accuse un retard de trois coups en compagnie de trois autres golfeurs.