Retief Goosen a fait un important pas vers un retour au sein de l'élite du golf, dimanche, quand il a remporté le Championnat Transitions par un coup, une première victoire en quatre ans pour lui.

ASSOCIATED PRESS

Cette victoire n'a toutefois pas été facilement obtenue. Goosen, qui a remis une carte de 71 - moins 1 - disposait d'une avance de deux coups avec trois trous à jouer sur le très demandant parcours Copperhead du club Innisbrook.

Mais comme un peu tout le monde sur le parcours, il a connu des difficultés. Le double champion de l'Omnium des Etats-Unis a à peine tenu le coup.

Se retrouvant à 25 pieds de la coupe au 18e et n'ayant besoin que de deux roulés pour l'emporter, Goosen a vu son premier dépasser la coupe d'environ cinq pieds, une distance qui lui a paru bien longue pour inscrire la normale. Son roulé suivant a roulé autour de la coupe avant d'y tomber, lui permettant de terminer la compétition avec un pointage de 276, soit moins 8.

Charles Howell III (69) et Brett Quigley (68) ont terminé un coup derrière. Mathew Goggin (67), Steve Stricker (69) et Charlie Wi (69) ont conclu le tournoi à égalité au quatrième rang à moins 6. Steve Flesch (69) a pris le septième rang avec un pointage cumulatif de 279. Un groupe de quatre golfeurs, dont le meneur avant cette ultime ronde, Tom Lehman, ont complété le top 10 en affichant un pointage de 280.

Lehman a connu une journée atroce, remettant une carte de 75, trois coups au-dessus de la normale.