(Inglewood) L’enjeu sera simple dimanche à Los Angeles : le gagnant du duel entre les Rams et les Cardinals de l’Arizona obtiendra sa place en éliminatoires.

Greg Beacham
Associated Press

La tâche ne sera cependant pas facile pour les Rams (9-6), qui seront privés de plusieurs éléments importants, dont leur quart-arrière, Jared Goff, qui a été opéré au pouce à la suite d’une blessure subie la semaine dernière.

Le jeune quart John Wolford fera donc ses débuts dans la NFL contre les Cardinals (8-7).

« C’est ce que j’aime de mon travail d’entraîneur dans cette ligue : j’ai l’occasion de côtoyer des hommes qui ont travaillé très fort pour obtenir leur chance », a indiqué l’entraîneur des Rams, Sean McVay, qui travaille avec Wolford depuis 2017.

« John attend sa chance depuis longtemps, a ajouté McVay. Il se prépare depuis longtemps. Nous voulons seulement qu’il joue comme il est capable de le faire et qu’il soit à l’aise sur le terrain. »

Chez les Cardinals, l’entraîneur Kliff Kingsbury est confiant qu’il pourra compter sur les services de son quart-arrière Kyler Murray, dont la présence était incertaine en raison d’une blessure à une jambe.

La victoire sera encore plus importante pour les Cardinals. En effet, les Rams pourraient tout de même se qualifier pour les éliminatoires en dépit d’une défaite dimanche, si les Bears de Chicago perdent leur duel contre les Packers de Green Bay.

Toutefois, pour les Cardinals, une défaite les priverait d’une présence en éliminatoires.

« En tant qu’équipe, vous voulez toujours travailler pour qu’ultimement, votre dernier match soit votre meilleur, peu importe que ce soit en éliminatoires ou en saison régulière. C’est ce que nous visons », a affirmé Kingsbury.

En plus d’être privés de leur quart-arrière numéro un, les Rams devront aussi se débrouiller sans le receveur Cooper Kupp, les porteurs de ballon Darrell Henderson et Cam Akers, ainsi que l’ailier défensif Michael Brockers.

Lors du dernier duel entre les deux équipes, la défense des Rams avait réussi à contenir l’attaque de Murray dans une victoire de 38-28 en Arizona.

« Nous savons qu’ils vont nous mettre beaucoup de pression cette fois-ci et que leur stratégie sera différente », a reconnu le plaqueur des Rams Aaron Donald.

« Murray est un quart-arrière très mobile, alors ce sera à nous de le limiter dans ses déplacements. Nous savons ce que nous avons à faire pour y arriver. »