Marco Dubois s’estime chanceux. À défaut de jouer au football en ce moment à Ottawa, le receveur du Rouge et Noir a pu se dénicher un emploi au sein d’une compagnie d’élevage porcin en Beauce.

MARTIN COMTOIS
Le Droit

« C’est une entreprise familiale qui a le sport à cœur. C’est la compagnie de la mère d’un de mes anciens coéquipiers à l’Université Laval. Je suis conseiller en ressources humaines depuis le 20 mars », explique ce diplômé en relations industrielles au bout du fil.

Il était passé 20 h, lundi soir, quand Dubois a appelé le journaliste du Droit. Il avait terminé son quart de travail.

Une autre journée au bureau tout en espérant obtenir des nouvelles de son autre employeur.

L’année 2020 devait marquer sa troisième saison dans la Ligue canadienne de football. Une troisième saison chez le Rouge et Noir, l’équipe qui l’a repêché jadis au second tour.

Pour poursuivre la lecture de cet article, cliquez ici.