La formation Bora-hansgrohe a présenté une leçon parfaite de sprint afin de permettre à son meneur Peter Sagan de s’imposer, lundi, à la dixième étape du Tour d’Italie. Profitant de la dernière montée du jour, Valico della Somma, l’équipe allemande a roulé à fond de train en avant du peloton afin de décrocher des sprinters qui auraient pu être des prétendants à la victoire à cette étape de 139 kilomètres entre L’Aquila et Foligno.

Sportcom

Du côté d’Antoine Duchesne et de ses coéquipiers de Groupama-FDJ, il s’agissait de la première fois en quatre jours qu’ils n’avaient pas à protéger le maillot rose d’Attila Valter, lui qui a été détrôné du sommet du classement général provisoire dimanche.

À voir les maillots vert, noir et blanc de la formation du triple champion du monde en avant à 45 kilomètres de l’arrivée, le Québécois savait bien ce qui se profilait pour la dernière heure de course.

« Sagan et Bora ont parfaitement joué leurs cartes et je pense que tout le monde s’y attendait. Par conséquent, le final était très rapide », a déclaré Duchesne, 168e (+10 minutes 11 secondes) du jour, dans un communiqué de son équipe.

Dans cette procession réglée comme du papier à musique, le dernier sprint intermédiaire est venu pimenter la course. À 16 kilomètres de l’arrivée, les Deceuninck-Quick Step ont tenté de faire gagner Remco Evenepoel afin qu’il mette la main sur les trois secondes de bonification à l’enjeu, ce qui aurait réduit l’écart qui le sépare du maillot rose.

Les INEOS-Grenadiers ont bien failli se faire surprendre et Jhonatan Narvaez a finalement pu devancer le Belge qui a tout de même gagné deux secondes, suivi de près par le maillot rose Egan Bernal (INEOS-Grenadiers). L’avance du Colombien sur Evenepoel au classement général est de 14 secondes. Duchesne pointe quant à lui au 155e rang (+1 heure 42 minutes 29 secondes).

Le peloton profitera enfin d’une première journée de repos mardi avant de reprendre la route le lendemain, de Perugia à Montalcino, pour une étape de moyenne montagne de 162 kilomètres.