Auteur du troisième meilleur temps au contre-la-montre, Geraint Thomas (INEOS Grenadiers) a été couronné champion de la 74e édition du Tour de Romandie, dimanche. Détenteur du maillot jaune à l’aube de cette dernière sortie en Suisse, Michael Woods (Israel Start-Up Nation) a quant à lui terminé cinquième au classement général, à 43 secondes du vainqueur.

Mis à jour le 2 mai 2021
mathieu fontaine Sportcom

Gagnant de la quatrième étape disputée sous la pluie samedi, Woods a connu une bonne journée, mais pas assez pour suivre le rythme imposé par ses principaux rivaux. Le cycliste canadien s’est classé 28e de cette épreuve finale, à plus d’une minute du Français Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step) et du premier rang.

PHOTO JEAN-CHRISTOPHE BOTT, KEYSTONE VIA AP

Michael Woods avait remporté samedi la quatrième étape.

« Michael a fait un bon contre-la-montre aujourd’hui (dimanche) avec un top-30 et, comme prévu, c’était très serré au général. Nous aurions aimé qu’il puisse faire le podium, mais ça demeure une très belle semaine pour notre équipe », a analysé Guillaume Boivin également membre d’Israel Start-Up Nation.

L’Australien Richie Porte a profité de la glissade de Michael Woods au classement général pour remonter au deuxième rang (+28 secondes) et offrir le doublé à la formation INEOS Grenadiers. L’Italien Fausto Masnada a complété le top-3, à 38 secondes de Geraint Thomas.

Pour sa part, Guillaume Boivin a pris le 96e échelon du contre-la-montre et termine 102e au classement final. « J’étais assez fatigué de la semaine et je n’avais pas trop d’ambition pour la journée. Les derniers temps ont été assez occupés pour moi et je sens que j’ai besoin d’un peu de repos. Je vais prendre une bonne pause avant mes prochaines courses », a-t-il conclu.

Le Montréalais prévoit être de retour en selle pour le Critérium du Dauphiné qui s’amorcera le 30 mai, à Issoire, en France.

Emma Norsgaard remporte le Festival Elsy Jacobs

Toujours dimanche, mais du côté du Festival Elsy Jacobs au Luxembourg, Emma Noorsgard (Movistar) a concrétisé la première victoire de sa carrière dans une compétition par étape. Gagnante la veille à Steinfort, la Danoise a récidivé en l’emportant à Garnich, après plus de 2 heures 45 minutes d’efforts.

Septième de l’étape de 105 kilomètres, la Canadienne Leah Kirchmann (DSM) termine quant à elle deuxième au classement général de cette course de trois jours, accusant un retard global de 14 secondes sur la gagnante.

Olivia Baril (Mass Tactic) a pour sa part été la 38e cycliste à rallier la ligne d’arrivée dimanche, à un peu plus d’une minute de Noorsgard.

« C’était vraiment difficile encore une fois et seulement la moitié du peloton a terminé la course. De mon côté, je suis rentrée dans un petit groupe derrière l’échappée. C’était une fin de semaine très difficile dans l’ensemble, mais je suis encouragée d’avoir pu tenir jusqu’au bout », a commenté la cycliste de Rouyn-Noranda, qui termine 40e au classement général (+2 minutes 5 secondes).

Également de cette compétition, Gabrielle Pilote Fortin, aussi membre de la formation Massi Tactic, n’a pu compléter le parcours.