Après avoir associé son nom, en novembre, à la formation cycliste Astana, considérée comme l’une des meilleures du UCI World Tour, Premier Tech est maintenant copropriétaire de l’équipe, en parts égales avec le Kazakhstan.

Johanne fournier
Collaboration spéciale, Le Soleil

Après quatre ans de partenariat, cette nouvelle acquisition devenait, pour l’entreprise de Rivière-du-Loup, la suite logique de son engagement envers le sport, plus particulièrement envers le cyclisme de haut niveau. « Inscrite dans le prolongement de son partenariat, cette nouvelle copropriété permet donc à Premier Tech de se positionner comme réel contributeur aux succès futurs et aux orientations de l’équipe et s’assure, par le fait même, de faire rayonner sa marque, ses valeurs et sa forte culture d’entreprise au sein de l’équipe Astana – Premier Tech », peut-on lire dans le communiqué émis par la multinationale qui est présente depuis près d’un siècle dans 27 pays, qui compte quelque 4 600 employés et qui réalise des ventes annuelles d’un milliard.

> Lisez la suite sur le site du quotidien Le Soleil