La course aura duré moins de 20 minutes, mais cela aura été suffisant pour que Léandre Bouchard soit en tête d’une Coupe du monde de vélo de montagne pour la première fois de sa carrière. Vendredi, le cycliste d’Alma a terminé au 17e rang du critérium de Nove Mesto, en République tchèque.

Sportcom

Ce résultat lui permettra d’avoir le premier choix sur la troisième ligne de départ du cross-country de dimanche.

« C’est la première fois que je peux jouer à l’avant comme ça. Je suis très content, ça me donne un boost de confiance, a révélé l’athlète de 28 ans. Ça fait longtemps que je rêve d’être à l’avant comme ça aux côtés de Nino Schurter et d’Henrique Avancini. Je n’ai pas eu peur de me frotter à eux et je l’ai démontré. Je me sentais à ma place et je pense que je fais partie de l’élite mondiale. »

Le Brésilien Henrique Avancini l’a emporté au sprint devant le Suisse Thomas Litscher et l’Allemand Maximilian Brandl à ce deuxième critérium présenté cette semaine à Nove Mesto.

C’est à la mi-course que Bouchard s’est pointé en tête une première fois.

« Je trouve ça plus facile d’être à l’avant. On subit moins les contrecoups de la course et on est même en contrôle du rythme. On risque beaucoup moins de chutes et d’embouteillages et c’était super motivant d’être là », a mentionné le cycliste qui avait justement perdu plusieurs places au premier critérium de mardi après avoir été stoppé derrière une chute.

La section de bosses du parcours était abimée par plusieurs sillons en raison des fortes pluies des jours précédents.

« C’est prévisible de voir où le vélo va t’amener à ces endroits, alors les gens étaient sur les freins, mais moi, je pouvais passer cette section sans freiner, ce qui me permettait de mieux garder ma vitesse. »

L’Olympien des Jeux de Rio s’est retrouvé dans un embouteillage à l’avant-dernier tour, mais pas pour longtemps.

« Le tempo a beaucoup augmenté et j’ai eu un petit peu de difficulté à réagir. Après, j’ai à peine mis le pied à terre et évité de peu celui qui a chuté. Cela a finalement été un petit avantage, car il y a eu une cassure derrière. »

Le membre de l’équipe Pivot-OTE sait que ce résultat n’a pas le même éclat que s’il avait été obtenu à l’épreuve du cross-country olympique, sauf qu’il entend bien se servir de sa prestation de vendredi comme levier.

« Ça me sera très utile dans ma préparation mentale où j’essaie de me voir à l’avant de la course. Là, je l’ai vécu pour de vrai et c’est le fun ! »

Aucune Québécoise ne participait à l’épreuve féminine qui a été remportée par la Britannique Evie Richards. Haley Smith a été la meilleure Canadienne avec une 21e place.

Marianne Théberge sera au départ de l’épreuve féminine de cross-country des moins de 23 ans samedi.