Il y a une semaine à peine, Hugo Houle était confiné et à l’écart de toute compétition en raison d’un test positif à la COVID-19. La situation a complètement changé au début de la semaine lorsque son équipe a annoncé qu’il faisait partie des huit coureurs qui seront au Tour de France.

Agence Sportcom

Moins de deux semaines plus tard, après de nouveaux résultats négatifs et un test sérologique qui n’a révélé aucune trace d’anticorps reliés à la COVID-19, Houle sera du départ samedi peut participer à la Grande Boucle pour une deuxième année consécutive.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Hugo Houle, le 4 septembre 2019, peu avant le Grand Prix cycliste de Montréal. Il venait de signer une prolongation de contrat de trois ans avec l'équipe Astana.

« L’équipe a pris la décision de m’ajouter sur le Tour en jugeant que je serais un élément important et je suis très heureux de cette belle reconnaissance », a-t-il dit plus tôt cette semaine à Sportcom.

Le Tour, ça reste le Tour. On ne peut pas refuser cette invitation.

Hugo Houle

« Le Tour, c'est exceptionnel, avec une ambiance incroyable et je suis en pleine santé, en forme et prêt pour en profiter. Je serai prêt à faire tout ce qu’on va me demander et essayer d’être opportuniste pour prendre de bonnes échappées », a-t-il ajouté.

En appui du leader Miguel Angel Lopez

L’an dernier, il avait terminé au 91e rang du classement général. Cette fois-ci, il épaulera le leader chez Astana, le Colombien Miguel Angel Lopez, qui en sera à sa première participation.

PHOTO ANNE-CHRISTINE POUJOULAT, AFP

Hugo Houle aura comme tâche d'épauler le leader chez Astana, le Colombien Miguel Angel Lopez, qui en sera à sa première participation. Ci-haut, Lopez poursuivi par son compatriote Daniel Martinez, de l'équipe Education First, le 16 août dernier lors du Critérium du Dauphiné.

Le cycliste de Sainte-Perpétue a connu de bonnes sorties depuis la relance du calendrier professionnel cet été.

Bons résultats cet été pour Houle

Il a notamment pris la 24e place du Tour de Pologne et a conclu au 29e échelon de la Strade Bianche, en Italie, deux épreuves du World Tour.

En cette saison écourtée en raison de la COVID-19, les enjeux sont élevés pour ce Tour de France, qui devait initialement se tenir du 27 juin au 19 juillet. Les 22 équipes et leurs 176 cyclistes voudront profiter de cette vitrine de 21 étapes.

À moins d’un changement de dernière minute, Hugo Houle sera le seul Canadien du peloton. Le Montréalais Guillaume Boivin demeure le premier remplaçant d’Israel Start-Up Nation. L’Ottavien Michael Woods, 32e au général en 2019, n’a pas été choisi par son équipe EF Pro et le cycliste de Saguenay Antoine Duchesne est atteint d’une mononucléose.