(Plouay) L’Italien Nizzolo a été sacré champion d’Europe de cyclisme en s’imposant d’un souffle au sprint devant le Français Arnaud Démare et l’Allemand Pascal Ackermann mercredi à Plouay, en Bretagne.

Agence France-Presse

C’est la deuxième victoire en quatre jours de Nizzolo, champion d’Italie dimanche, et le troisième titre d’affilée pour son pays dans cette épreuve, après Mattéo Trentin (2018) et Elia Viviani (2019).

Deux victoires juste avant le Tour de France

Âgé de 31 ans, Giacomo Nizzolo, vainqueur du classement par points du Giro en 2015 et 2016 et sacré dimanche champion d’Italie pour la deuxième fois de sa carrière, n’aura pas le temps de célébrer ses titres puisqu’il est attendu à Nice pour prendre le départ du Tour de France samedi au sein de l’équipe sud-africaine NTT.  

Mercredi, sous un soleil parfois voilé, les coéquipiers de Nizzolo et Démare ont contrôlé la course, disputée sur 13 tours de circuit pour un total de 117,45 km et marquée par plusieurs échappées inoffensives et des attaques à répétition en tête du peloton.

Le Néerlandais Mathieu van der Poel, sacré champion des Pays-Bas dimanche après un raid en solitaire de plus de 40 km, s’est encore montré très costaud, mais le petit-fils de Raymond Poulidor s’est retrouvé enfermé dans le sprint final et a terminé au pied du podium.

Si le Polonais Pawel Bernas a passé la majeure partie du temps devant, au sein de deux échappées successives sur plus d’une centaine de kilomètres, la course a surtout été animée par les tentatives de Van der Poel de fausser compagnie au peloton à 50, puis 30, puis 25 km. Mais elles ont été systématiquement contrées, en particulier par Trentin, qui n’a quasiment jamais lâché la roue du Néerlandais.

La partie a été plus dure pour les Belges et les Norvégiens, qui ont perdu leurs sprinteurs Jasper Philipsen et Alexander Kristoff dans une grosse chute au niveau de la ligne d’arrivée à cinq tours de la fin, tandis que les Allemands, distancés par un peloton de tête lancé à une allure soutenue, ont laissé Ackermann seul pour le sprint.