(Sienne) Le Québécois Hugo Houle a terminé en 29e place des Strade Bianche, la première épreuve de l’UCI WorldTour à être disputée depuis l’interruption des activités en mars dernier à cause de la pandémie de COVID-19.

La Presse canadienne

Houle, un cycliste de Sainte-Perpétue qui évolue au sein de l’équipe Astana, a fait fi du soleil de plomb samedi et complété la boucle de 184 km autour de Sienne, en Toscane, avec un temps de cinq heures, 18 minutes et 23 secondes. Il a cependant été victime d’une crevaison vers la mi-course, ce qui l’a empêché d’obtenir un meilleur résultat.

Les Strade Bianche ont été remportées par le Belge Wout Van Aert (Jumbo-Visma), en 4 : 58 : 56.

L’Italien Davide Formolo (UAE Team Emirates) a terminé deuxième, à 30 secondes derrière, tandis que l’Allemand Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe) a complété le podium, à deux secondes plus loin.

L’autre cycliste canadien inscrit à cette compétition, l’Ontarien Michael Woods (EF Pro Cycling), a fini 36e.

Le champion en titre des Strade Bianche, le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), a été victime d’une chute tôt dans l’épreuve et n’a jamais été dans le coup.

Chez les dames, la Québécoise Karol-Ann Canuel, d’Amos, a fini en neuvième place de l’épreuve de 136 km en 4 : 08 : 14.

La compétition a été remportée par la Néerlandaise Annemiek Van Vleuten en 4 : 03 : 54, devant l’Espagnole Margarita Victo Garcia Cannelas et l’Américaine Leah Thomas, dans l’ordre.

L’autre Canadienne inscrite aux Strade Bianche, Leah Kirchmann, a abouti en queue de peloton.