Léandre Bouchard a profité du confinement pour s’entraîner encore mieux qu’à l’habitude, car il avait encore plus de temps à consacrer à son sport avec moins de déplacement à faire. Il accueille d’un très bon oeil la relance des courses de vélos de montagne au Québec, ce qui lui permettra de se préparer à la saison de la Coupe du monde de vélo de montagne condensée, qui commencera en septembre prochain

guillaume roy
Le Quotidien

« J’avais vraiment hâte que ça recommence, mais j’ai profité de la pandémie pour faire des choses que je n’ai jamais le temps de faire en été, comme un voyage de cyclotourisme en Gaspésie, ou encore une virée dans le parc des Laurentides et dans le «petit parc» avec un bon ami », dit-il, tout en ajoutant qu’il se préparait pour l’annulation complète de la saison. « Je me suis trouvé des défis pour rester motivé », dit-il, en soulignant qu’il éprouve toujours autant de plaisir à rouler.

Lisez la suite sur le site du Quotidien.