(Calpe) Nairo Quintana a été très patient avant de lancer une échappée qui lui a permis de remporter la deuxième étape du Tour d’Espagne dimanche, alors que Nicolas Roche finissait deuxième et s’assurait de demeurer en tête du classement général.

Associated Press

Quintana s’est échappé avec environ trois kilomètres à franchir lors de cette étape qui en comptait 200 entre Benidorm et Calpe, le long de la côte espagnole.

Le Colombien de l’équipe Movistar, qui a remporté la ’Vuelta’ en 2016, a franchi le fil d’arrivée cinq secondes devant un groupe de cyclistes qui comprenait Roche (Sunweb) et le meneur après la première étape, Miguel Angel Lopez (Astana).

Roche dispose maintenant d’une avance de deux secondes sur Quintana à l’aube de la troisième étape, qui s’étalera sur 188 km entre Ibi et Alicante. Rigoberto Uran (Education First) est troisième au cumulatif, à huit secondes de Roche.

Le Tour d’Espagne est privé de nombreuses têtes d’affiche cette année, dont le champion en titre, Simon Yates, le champion du Tour de France, Egan Bernal, et le champion du Tour d’Italie, Richard Carapaz.