(Colmar, France) Le Slovaque Peter Sagan a fait taire ses critiques en remportant la cinquième étape du Tour de France mercredi, tandis que le Français Julian Alaphilippe conservait son maillot jaune de meneur.

Associated Press

Le détenteur de trois titres de champion du monde a signé sa 12e victoire d’étape en carrière à la Grande Boucle, à l’issue d’un sprint endiablé dans les rues de la ville de Colmar. Il a complété le parcours de 175,5 km au travers de la forêt verdoyante et des vallées du massif des Vosges, dans le nord-est de la France, en quatre heures, deux minutes et 33 secondes.

Sagan, l’un des cyclistes les plus décorés ces dernières années, s’est présenté en France après avoir connu une saison en deçà des attentes. Et il a été sèchement battu lors du sprint de la quatrième étape à Nancy, la veille.

Il a pris sa revanche à Colmar, lorsqu’il a jailli au milieu de la route pour vaincre Wout van Aert et Matteo Trentin.

«Je dois simplement entretenir la flamme et les victoires viendront, a dit Sagan. Je dois remercier mes coéquipiers. Ils ont fait du bon boulot, et nous pouvons enfin savourer une victoire d’étape au Tour de France. C’est très satisfaisant. Nous avons été en contrôle toute la journée, sur le plat et vers le fil d’arrivée. J’ai fait de mon mieux. Tout le monde doit avoir un peu de chance et connaître une bonne journée pour espérer l’emporter.»

Les spécialistes n’ont pas pris part au sprint final, après avoir été largués en raison de l’ascension de quatre cols inscrits au programme de l’étape.

Alaphilippe a franchi le fil d’arrivée au sein du peloton principal, en compagnie de plusieurs prétendants au titre, dont le champion en titre du Tour de France Geraint Thomas. Il n’y a d’ailleurs eu aucun changement au sommet du classement général.

Michael Woods (EF Education First), d’Ottawa, a complété lui aussi la distance dans le peloton principal, et il a donc fini 59e. Woods est 11e au classement cumulatif, à 51 secondes d’Alaphilippe.

Quant à Hugo Houle (Astana), de Sainte-Perpétue, il a fini 121e à 14:48 de Sagan. Le Québécois est maintenant 111e au classement général.

Les hostilités devraient être lancées entre les têtes d’affiche jeudi lors d’une étape clé vers la Planche des Belles Filles, qui sera marquée par l’ascension d’une pente abrupte qui pourrait venir mêler les cartes au classement général.