Source ID:; App Source:

Lance Armstrong satisfait de son retour à la compétition

Lance Armstrong... (Photo: Reuters)

Agrandir

Lance Armstrong

Photo: Reuters

Agence France-Presse
Mogollon

L'Américain Lance Armstrong, septuple vainqueur du Tour de France cycliste, était satisfait de ses progrès et de son retour à la compétition un mois après une fracture de la clavicule droite, mercredi sur le Tour de Gila dont la première étape arrivait à Mogollon (Nouveau Mexique).

«Je me sens mieux que ce à quoi je m'attendais», a dit l'Américain à propos de sa convalescence. Armstrong espère pouvoir participer au Tour d'Italie, dont le départ sera donné le 9 mai à Venise, et au Tour de France cet été.

«Je me sens bien, la convalescence s'est bien passée», a-t-il ajouté tout en précisant qu'il lui fallait encore perdre un peu de poids.

Le Texan s'est fracturé la clavicule droite lors d'une chute au Tour de Castille et Leon, en Espagne, le 23 mars. Il s'est fait poser une plaque de métal et 12 vis pour consolider sa clavicule.

«Il y a tellement de matériel là-dedans que ça ne va pas bouger», a souri Armstrong après avoir pris la huitième place de la première étape du Tour de Gila, une épreuve de niveau national. Il participe à cette course officiellement en tant que coureur indépendant mais ses coéquipiers de l'équipe Astana, Levi Leipheimer et Chris Horner, sont à ses côtés.

Leur manageur Johan Bruyneel a également fait le déplacement depuis l'Europe pour suivre leurs performances.

«Le but pour Lance est de s'adapter au rythme, à la vitesse, aux accélérations du peloton, a expliqué Bruyneel à propos de cette épreuve en cinq étapes. On va aussi voir comment il se sent. Aujourd'hui il était bien, il a travaillé pour Levi (Leipheimer) jusqu'à ce que ce dernier lance son attaque.»

Nervosité

Armstrong a cependant avoué un peu de nervosité, surtout après avoir vu deux coureurs chuter: «Vous essayez juste de faire attention et d'anticiper les chutes devant vous», a-t-il expliqué.

L'Américain est aussi revenu sur sa chute le mois dernier: «Il y a tous les effets néfastes, vous avez mal, vous ne pouvez plus faire de vélo et psychologiquement vous avez 37 ans, vous êtes là dans un fossé en Espagne... Vous vous demandez: +OK, maintenant qu'est-ce que je fais ?+ Mais maintenant ça revient bien et je prends toujours du plaisir».

Le Texan a en tout cas affirmé qu'il était toujours tourné vers le Tour de France.

«On verra comment ça se passe en Italie, puis en juin je serai aux Etats-Unis pour m'entraîner et préparer le Tour, a-t-il précisé. C'est le plus grand de tous et je vais y aller pour faire du mieux que je peux.»

Armstrong, Leipheimer et Horner rejoindront le reste de l'équipe Astana la semaine prochaine.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer