(Los Angeles) La défunte star du basketball Kobe Bryant et sa fille Gianna, morts le 26 janvier dans un accident d’hélicoptère avec sept autres personnes, ont été inhumés en fin de semaine dernière au cours d’une cérémonie privée, près de Los Angeles, selon des médias américains.

Agence France-Presse

D’après les certificats de décès consultés par certains médias, comme le Los Angeles Times, les obsèques de l’ex-joueur des Lakers et de sa fille se sont déroulées au Pacific View Memorial Park, à Corona del Mar, en Californie.

La cérémonie privée a vraisemblablement été organisée dans le plus grand secret.

Une célébration publique en mémoire de Kobe Bryant et des autres victimes de l'écrasement d’hélicoptère est prévue le 24 février au Staples Center de Los Angeles, où la légende des Lakers a évolué durant toute sa carrière dans la NBA.  

La date du 24 février (24/02) est symbolique : Kobe Bryant portait le maillot numéro 24 durant sa seconde partie de carrière, et Gianna, sa fille de 13 ans emportée avec lui, basketteuse elle aussi, le numéro 2.

Kobe et Gianna Bryant ont perdu la vie le 26 janvier, lorsque leur hélicoptère s’est écrasé à flanc de colline près de Los Angeles, pour des raisons encore indéterminées.  

Les autres victimes sont un entraîneur de baseball, John Altobelli, sa femme Keri et leur fille Alyssa qui jouait au basketball dans le même club que Gianna, Christina Mauser, entraîneure adjointe de l’équipe de basket des deux adolescentes, Sarah et Payton Chester, une mère et sa fille, ainsi que le pilote Ara Zobayan.

Situé au cœur de Los Angeles, le Staples Center avait déjà accueilli les obsèques publiques de Michael Jackson en 2009 et celles du rappeur Nipsey Hussle, abattu l’an dernier dans son quartier.