(New York) David Stern, qui a tenu le rôle de commissaire de la NBA pendant 30 ans entre 1984 et 2014, est décédé mercredi à l’âge de 77 ans.

Brian Mahoney
La Presse canadienne

La nouvelle a été confirmée peu après 16 h sur le site internet de la ligue.

Le 12 décembre dernier, Stern avait été victime d’une hémorragie cérébrale et avait dû subir une opération d’urgence. Sa conjointe Dianne et leur famille étaient à son chevet au moment de son décès, a précisé la NBA.

Stern œuvrait au sein de la ligue depuis près de deux décennies lorsqu’il en est devenu le quatrième commissaire, le 1er février 1984. Au moment où il a quitté ses fonctions, un circuit qui avait eu de la difficulté à s’implanter s’est transformé au point de devenir une industrie rapportant 5 milliards US par année, et possiblement fait du basketball de la NBA le sport le plus populaire au monde, après le soccer.

« À cause de David, la NBA est une véritable marque universelle, ce qui fait de lui non seulement l’un des plus grands commissaires de tous les temps dans le monde du sport, mais aussi l’un des leaders du monde des affaires les plus influents de sa génération, a déclaré le commissaire actuel de la NBA, Adam Silver. Chaque membre de la famille de la NBA bénéficie de la vision de David, de sa générosité et de son inspiration.

Stern a joué un rôle actif dans à peu près chacune des initiatives mises de l’avant, incluant les tests antidopage, le plafond salarial et l’implantation d’un code vestimentaire. Un avocat de formation, Stern a contribué à présenter des matchs de la ligue à la télévision dans plus de 200 pays et territoires et dans plus de 40 langues.

Dans une déclaration officielle reproduite sur le site de la NBA, le commissaire Adam Silver a déclaré qu’il avait passé 22 ans aux côtés de Stern, le qualifiant de mentor et de l’un de ses amis les plus chers. Selon Silver, Stern a pris les rênes de la ligue au moment où elle se trouvait à la croisée des chemins, et en a fait une institution planétaire.

« Il a lancé des partenariats inédits dans les secteurs des médias et du marketing, en matière d’outils numériques et de programmes de responsabilité sociale qui ont transporté le sport vers des milliards de gens partout dans le monde », a ajouté Silver.

Le commissaire de la LNH Gary Bettman, qui a travaillé dans la NBA à compter de 1981, a réagi à la nouvelle au moment où la Classique hivernale, l’événement phare de son circuit, battait son plein à Dallas.

« Je suis extrêmement attristé par le décès de mon mentor et de mon ami de longue date David Stern. Il était un homme doté d’une grande vision et d’une grande énergie, et est responsable d’avancements opérationnels et d’affaires qui ont créé l’industrie sportive moderne. David m’a appris à être un commissaire et, ce qui est plus important, comment essayer de devenir une bonne personne. »

L’ère de Stern a transformé plusieurs joueurs en célébrités internationales connues par un seul nom, par exemple Magic, Michael, Kobe ou LeBron.

Stern a supervisé la création de sept nouvelles équipes, de la ligue féminine WNBA et la Ligue de développement de la NBA, maintenant appelée la G-League, permettant à plusieurs athlètes d’avoir l’occasion de poursuivre leur carrière aux États-Unis.

Stern a agi à titre de conseiller extérieur de la NBA de 1966 à 1978 et il a passé deux ans en tant que conseiller général de la NBA, se disant qu’il pourrait continuer sa carrière en droit si les choses ne se déroulaient pas comme prévu. Ça n’a jamais été le cas.

Après avoir occupé le poste de vice-président des affaires légales de la NBA de 1980 à 1984, Stern a remplacé Larry O’Brien en tant que commissaire.

Oubliée et ignorée quelques années auparavant, alors qu’elle ne pouvait même pas voir ses finales d’associations être présentées en direct à la télévision, la NBA a rapidement augmenté sa popularité grâce à la renaissance de la rivalité Celtics-Lakers et celle opposant Larry Bird à Magic Johnson. Quelques mois plus tard, Michael Jordan a fait son entrée en scène dans la NBA.

« C’est le génie marketing de David Stern qui a fait tourner le vent pour la ligue. C’est pour cette raison que notre marque est si forte, a fait valoir Johnson. C’est David Stern qui a amené la ligue à un niveau mondial. »

À la suite de son passage comme commissaire, Stern est resté occupé, voyageant de l’autre côté de l’Atlantique au nom de la NBA, effectuant des allocutions publiques et des consultations auprès de diverses entreprises. Il a été intronisé au Temple de la renommée du basketball en 2014.

« C’est rare de voir un leader avec une si bonne vision et il l’a ensuite exécutée, a indiqué par voie de communiqué le président des Raptors de Toronto, Masai Ujiri. Il a été transcendant. Il a supervisé l’expansion de notre ligue au Canada. Il savait qu’il y avait du talent en basketball partout dans le monde. Nous sommes fiers de ce qu’il a accompli et son décès nous attriste. »