(Toronto) Le président des Raptors de Toronto Masai Ujiri a déclaré qu’il espère que son équipe pourra jouer à l’Aréna Scotiabank la saison prochaine, malgré l’accélération de la pandémie de COVID-19 à Toronto et aux États-Unis.

La Presse Canadienne

Ujiri, de passage jeudi matin à l’émission « The Current », à radio de CBC, a déclaré être conscient de la pandémie et des défis associés à la perspective de jouer à Toronto. La frontière canado-américaine est toujours fermée aux voyages non essentiels, et une quarantaine est obligatoire pour tous ceux qui entrent au Canada.

Ujiri a rappelé la « passion » de Toronto pour les Raptors, et ajouté que la possibilité qu’ils jouent à Toronto aurait un effet « thérapeutique » pour la communauté.

Ujiri a d’ailleurs indiqué qu’il préfère ne pas déraciner les Raptors, même si plusieurs scénarios aux États-Unis sont présentement étudiés.

Nous ne voulons pas nous implanter dans une autre ville, avec les familles, les employés et tous ceux qui entourent l’équipe. Laissez-nous réfléchir à ça ici, laissez-nous trouver une solution ici.

Masai Ujiri

Les propos d’Ujiri arrivent au moment où l’Ontario et Toronto rapportent une importance hausse du nombre de cas de coronavirus.

Les États-Unis, où les Raptors pourraient devoir se rendre lors de leurs matchs à l’étranger, ont rapporté plus de 145 000 nouveaux cas mercredi.

La NBA prévoit lancer sa saison 2020-21 le 22 décembre, et les camps d’entraînement se mettraient en branle à compter du 1er décembre.