Le Britannique Bradley Wiggins a détrôné l'Allemand Tony Martin pour devenir champion du monde du contre-la-montre, mercredi, sur le parcours espagnol de Ponferrada.

Publié le 24 sept. 2014
AGENCE FRANCE-PRESSE

Wiggins, vainqueur du Tour de France 2012, a battu Martin de 26 secondes, au terme des 47,1 kilomètres bouclés à plus de 50 km/h de moyenne.

Champion olympique du contre-la-montre en 2012, l'Anglais n'avait encore jamais conquis, à 34 ans, le titre mondial de cette discipline.

La médaille de bronze est revenue au Néerlandais Tom Dumoulin, troisième à 40 secondes et présent pour la première fois sur le podium élite.

Le duel attendu entre Martin, invaincu depuis 2011, et Wiggins, deuxième à deux reprises (2011 et 2013), a tourné à l'avantage du Britannique à partir du deuxième quart de parcours.

Sous le soleil présent de bout en bout, le tenant du titre, qui comptait 4 secondes d'avance après 12 kilomètres, a lâché ensuite seconde par seconde.

Wiggins, qui a annoncé voici quelques mois tourner la page des grands tours, a enlevé son quatrième contre-la-montre de la saison, de loin le plus important.

Comme l'an passé, à Florence (Italie), le Bélarusse Vasil Kiryienka s'est classé quatrième, aux dépens de l'Australien Rohan Dennis (5e) et de l'Italien Adriano Malori (6e).