Source ID:; App Source:

Simon Gerrans gagne la 100e édition de Liège-Bastogne-Liège

Simon Gerrans... (Photo Eric Feferberg, archives AFP)

Agrandir

Simon Gerrans

Photo Eric Feferberg, archives AFP

Agence France-Presse

Premier Australien à conquérir la «Doyenne», Simon Gerrans (Orica) a remporté dimanche la 100e édition de Liège-Bastogne-Liège, longue de 263 kilomètres.

Gerrans, premier Australien à figurer au palmarès, a devancé au sprint l'Espagnol Alejandro Valverde et le Polonais Michal Kwiatkowski.

L'Italien Giampaolo Caruso, repris dans les 100 derniers mètres, a pris la 4e place devant son compatriote Domenico Pozzovivo.

Le Belge Philippe Gilbert, vainqueur en 2011 et favori de cette édition avec Valverde, s'est classé huitième.

Cette 100e édition, dont le départ a été donné par le roi des Belges Philippe, a été ouverte par une échappée de six coureurs (Bono, Venter, Lang, Koch, Jacobs, Minard) dès le 12e kilomètre.

Le sextuor s'est assuré une avance d'un quart d'heure (Km 75) puis le peloton s'est rapproché malgré plusieurs chutes qui ont provoqué notamment l'abandon du champion du monde, le Portugais Rui Costa (contusions).

Le dernier rescapé, l'Italien Matteo Bono, a été repris à 20 kilomètres de l'arrivée, au pied de la Roche-aux-Faucons, où deux grimpeurs, Pozzovivo et le Colombien Julian Arredondo, se sont dégagés.

Le duo a été repris aux 11 kilomètres et un peloton reconstitué, fort d'une quarantaine d'unités, s'est présenté au pied de la dernière côte classée, Saint-Nicolas.

Dans cette montée, Pozzovivo a réagi à un démarrage de Caruso. Si les deux coureurs n'ont pu creuser un écart limité à une quinzaine de secondes, la poursuite n'a pu s'organiser derrière eux.

La tentative la plus sérieuse est venue du vainqueur sortant, l'Irlandais Daniel Martin, qui a contre-attaqué sous la flamme rouge du dernier kilomètre. Il est revenu dans la roue de Caruso, mais a chuté dans le dernier virage, à 200 mètres de la ligne.

«Je ne sais pas quel sentiment domine», a déclaré Gerrans aussitôt après l'arrivée. «Mon équipe m'a bien placé, j'ai toujours eu des coéquipiers dans les 30 derniers kilomètres».

Âgé de 33 ans, l'Australien s'est imposé pour la première fois dans une «Ardennaise». Mais Gerrans, vainqueur d'étapes sur le Tour de France (et aussi maillot jaune en 2013), a déjà gagné une grande classique, Milan-Sanremo en 2012.

Le vainqueur du Tour de France, le Britannique Chris Froome, a déclaré forfait peu avant le départ, en raison d'une légère infection pulmonaire, selon son équipe.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer