(Los Angeles) De la superstar de la NBA LeBron James à la double championne du monde de soccer et militante Megan Rapinoe, le monde du sport américain a salué samedi la victoire de Joe Biden, élu président des États-Unis.

Agence France-Presse

Sur Twitter, James a publié une courte vidéo qui le montre en boucle fumer le cigare juste après son 4e sacre de la NBA, remporté début octobre avec les Lakers. Avec cette légende : « More Than A Vote ».  

Une autre victoire en somme pour le « King », qui avait fait du lobbying pour que le vote noir pèse dans l’élection présidentielle américaine. Le meneur des Lakers avait notamment, avec d’autres personnalités du sport et de la culture, créé une association dont le but était de convaincre l’électorat noir de se rendre aux urnes, puisque le faible nombre de votants dans la communauté afro-américaine avait bénéficié à Donald Trump en 2016.

LBJ a également posté une photo d’une célèbre action datant de la finale 2016 remportée avec Cleveland contre Golden State. Un contre mémorable qu’il avait infligé à Andre Iguodala. Sa tête et celle de l’ancien Warrior ont été remplacées par celles de Biden et de Trump.

« Félicitations au président élu Joe Biden et à la vice-présidente élue Kamala Harris ! Ils ont mené une campagne loyale et honnête et je sais qu’ils dirigeront ce pays avec le même respect. Joe Biden va soigner et réunifier ce pays. Comme il l’a dit, il y a ni bleu ni rouge, mais que des Américains », a tweeté la légende des Lakers, Magic Johnson.

« L’Amérique a fait confiance au processus (de vote) et cela a payé », s’est félicité Joel Embiid, star des Sixers de Philadelphie, la ville où la poursuite du comptage des votes a permis à Biden de dépasser Trump en Pennsylvanie, État-clé ayant finalement confirmé sa victoire.

« Vos votes comptent ! ! ! », a écrit Kyle Lowry, meneur des Raptors, rappelant l’importance cruciale de la poursuite de ce processus que Donald Trump a voulu vainement faire stopper.

La star du foot féminin Megan Rapinoe a tweeté ses « félicitations au Président élu Joe Biden et à Madame la Vice-présidente Kamala Harris ».  

« Je ne peux pas sous-estimer à quel point c’est historique et incroyable pour Kamala Harris, pour les femmes noires et sud-asiatiques, partout et pour l’Amérique. Ne regardons jamais en arrière, jamais », a également écrit la championne du monde de 34 ans, avant, dans un troisième message, de dire « merci aux femmes noires ».