Manon Simard, qui a piloté la relance du plus important programme de sport universitaire francophone en Amérique, devient la première femme à occuper le poste de directrice générale du centre d’éducation physique et des sports de l’Université de Montréal (CEPSUM).

La Presse canadienne

Elle assurera la relève de Paul Krivicky, qui prendra sa retraite à la fin de septembre après 20 ans comme directeur général du CEPSUM.

Avec la nomination de Mme Simard, c’est aussi la première fois qu’un ancien étudiant-athlète ou une ancienne étudiante-athlète des Carabins accède à ce poste, qui est la suite logique du parcours professionnel de l’ancienne nageuse de l’équipe nationale canadienne de natation.

Depuis 1995, Mme Simard a œuvré au développement des Carabins, un programme qui compte 520 étudiants-athlètes et 23 équipes de compétition.

Diplômée du baccalauréat en science politique de l’Université de Montréal et de la maîtrise en gestion, profil ressources humaines, de HEC Montréal, elle comprend bien tous les rouages du campus qui regroupe ces deux établissements avec Polytechnique Montréal.

« Vision et leadership »

Activement engagée dans le milieu sportif depuis de nombreuses années, Mme Simard a siégé à de nombreux comités et conseils d’administration, principalement auprès de U SPORTS, RSEQ, la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ) et Excellence sportive de l’île de Montréal (ESIM).

« Manon Simard a été choisie au terme d’un processus de sélection rigoureux. Elle s’est démarquée par sa vision de l’organisation et le leadership inclusif qui la caractérise, en plus de sa connaissance fine de l’organisation et de ses enjeux, a affirmé la vice-rectrice aux affaires étudiantes et aux études de l’UdeM, Louise Béliveau.

« Je suis convaincue qu’avec Manon Simard à sa tête, le CEPSUM et les Carabins sauront poursuivre leur développement au bénéfice de l’ensemble de la communauté. »

Inauguré en 1976 et héritage des Jeux olympiques de Montréal, le CEPSUM regroupe une multitude de clientèles, des étudiants, athlètes de haut niveau, employés, diplômés, et membres de la communauté.

Au-delà du sport et de l’activité physique, il joue un rôle dans le parcours scolaire des étudiants en kinésiologie et sciences de l’activité physique ainsi que dans la réalisation de stages et de projets de recherche de divers domaines.