Le centre d’escalade Café Bloc, qui a ouvert ses portes en février, inaugurera le 4 août une terrasse sur son toit où les grimpeurs pourront se frotter à un pan de 9 mètres de large sur 4,5 mètres de haut (30 pieds sur 15 pieds).

Sylvain Sarrazin Sylvain Sarrazin
La Presse

Lors du vernissage de la salle, les deux fondateurs du projet n’avaient pas caché leur enthousiasme pour cet aménagement niché entre des immeubles du centre-ville où, entre deux enchaînements, il sera possible de se relaxer sur une chaise longue ou un hamac, ou encore de s’attabler pour papoter et siroter une bière de microbrasserie – le centre vient d’obtenir un permis de restauration et sert actuellement des brassées issues du Castor, du Trou du diable et de Matera Brasseurs.

Selon les propriétaires des lieux, il s’agirait du premier mur d’escalade extérieur à être installé sur un toit, entre deux gratte-ciel, offrant un coup d’œil sur le cœur de Montréal.

Paralysé par la pandémie dès la mi-mars, mais rouvert depuis le 22 juin, le centre flambant neuf aménagé dans un ancien peep-show du boulevard Saint-Laurent et doté d’une centaine de « problèmes » (courtes voies réalisées sans encordement) en a aussi profité pour agrémenter ses lieux de peintures murales artistiques.

Notez que le port du masque y est obligatoire, mais celui-ci peut être retiré le temps de réaliser ses prouesses sur les murs ou de déguster boissons et nourriture.