Trois suggestions de jeux de société à découvrir en famille, en groupe ou en couple

Publié le 29 mars
Pierre-Marc Durivage
Pierre-Marc Durivage La Presse
Stéphanie Morin
Stéphanie Morin La Presse

Crazy Tower

Jolie création québécoise qui se veut une intéressante variation sur le thème de l’incontournable Jenga. Crazy Tower ajoute toutefois quelques subtilités qui lui permettent de se distinguer de la masse de jeux d’empilade de blocs ; on construit ici en s’appuyant sur des cartes qui déterminent où l’on peut placer ses blocs. Il y a aussi sur les cartes des cases spéciales qui déclenchent certaines actions particulières qui viennent compliquer la mission des joueurs, c’est-à-dire réussir à utiliser tous ses blocs, ou du moins rester avec le moins de pièces en main si la tour venait à s’effondrer. On est bien sûr éliminé si on est responsable de la catastrophe. Il est possible de jouer à Crazy Tower contre les autres joueurs ou en collaboration contre un saboteur dont l’objectif est de provoquer l’effondrement de la tour par l’un de ses adversaires. On peut aussi jouer seul en relevant l’un des 20 défis proposés.

Prudents dans les premières parties, les joueurs deviennent ensuite beaucoup plus audacieux, ce qui met rapidement en péril l’équilibre de la tour. « Le mode saboteur est très agréable, car il y a un joueur qui vient foutre le bordel, a soulevé avec justesse notre maman testeuse. Aussi, c’est plus stratégique et plus exigeant que Jenga, même si ça peut plaire à des gens de tous les âges. » (Pierre-Marc Durivage)

  • Nombre de joueurs : de 1 à 4
  • Âge : 8 ans et plus
  • Durée : 15 minutes
  • Niveau de difficulté : débutant
  • Auteurs : Alexis Harvey, Félix Leblanc, Mathieu Auger et Manuel Bergeron
  • Éditeur : Jeux Synapses
  • Prix : 34 $

Taco, Chapeau, Gâteau, Cadeau, Pizza

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Le jeu de société Taco, Chapeau, Gâteau, Cadeau, Pizza

Nouvelle livrée de l’original français Taco, Chat, Bouc, Cheese, Pizza (Taco, Chat, Poulet, Poutine, Pizza dans sa version québécoise), avec Taco, Chapeau, Gâteau, Cadeau, Pizza. On ne change rien à l’essentiel, à la différence que les cartes gâteau et cadeau se ressemblent diablement, même chose pour les pizzas et les chapeaux. Tout ça pour mettre encore plus de piment dans ce petit jeu qui provoque les fous rires à coup sûr ! Le nom du jeu est en fait la suite de mots qu’on doit répéter à tour de rôle, en déposant simultanément une carte de notre paquet au milieu de la table. Quand le dessin de la carte correspond au mot énoncé, tous les joueurs doivent mettre la main sur la carte le plus rapidement possible. Le dernier joueur à le faire ramasse le paquet qui se trouve sous l’empilade. Le joueur qui perd toutes ses cartes le premier gagne, mais attention toutefois aux trois cartes spéciales, qui commandent de faire des gestes particuliers tout en posant la main sur la carte du centre — le ouistiti nous a justement donné pas mal de fil à retordre !

Nos juges, âgés de 11 à 74 ans, ont été unanimement conquis, certains agréablement surpris du fait qu’il s’agissait d’un jeu pour tous — les dessins de Simon Douchy sont en effet plutôt « cute ». Avertissement de la grand-maman : éviter de jouer avec les ongles trop longs, ça peut poser problème quand on précipite la main vers le centre de la table ! (Pierre-Marc Durivage)

  • Nombre de joueurs : de 2 à 8
  • Âge : 8 ans et plus
  • Durée : 10 minutes
  • Niveau de difficulté : débutant
  • Auteur : Dave Campbell
  • Artiste : Simon Douchy
  • Éditeur : Blue Orange Games
  • Prix : 12 $

7 Wonders Architects

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Le jeu de société 7 Wonders Architects

La gamme de jeux 7 Wonders — dont le jeu initial est le plus primé au monde — s’est agrandie ! En effet, les créateurs ont réussi à offrir un jeu plus familial, avec une mécanique simplifiée, tout en gardant le thème des merveilles du monde. Le nom de cette perle : 7 Wonders Architects.

Ici, les joueurs doivent construire leur merveille du monde (pensez pyramides d’Égypte, phare d’Alexandrie et jardins de Babylone) en amassant les ressources nécessaires. Mais attention : le but du jeu reste de récolter des points. Parfois, déclencher une guerre ou miser sur les découvertes scientifiques peut être payant. Bref, il existe plusieurs façons de gagner, ce qui ajoute à l’intérêt de ce titre. Pas surprenant que ce jeu, qui plaira surtout aux novices, ait remporté le prestigieux As d’or du jeu de l’année, au Festival international des jeux de Cannes, en février dernier.

À noter : le matériel est de grande qualité, avec des casiers de rangement en plastique pour chacune des sept merveilles proposées. Un plus qui explique toutefois le prix élevé de ce jeu très bien pensé. Un avertissement, en finissant : le jeu est difficile à trouver ces jours-ci, mais un retour sur les tablettes est prévu pour la fin d’avril. (Stéphanie Morin)

  • Nombre de joueurs : de 2 à 7
  • Âge : 8 ans et plus
  • Durée : 25 minutes
  • Niveau de difficulté : débutant
  • Auteur : Antoine Bauza
  • Éditeur : Repos Production
  • Prix : 60 $