Trois suggestions de jeux de société pour animer nos soirées, en famille ou à deux.

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

Jeunesse : pour une poignée de marguerites

Le saviez-vous ? Dans le val d’Hérens, en Suisse, les fleurs sont succulentes et les vaches ont un sale caractère ! C’est sans doute ce qui a inspiré les auteurs de ce joli jeu familial où chaque joueur (donc chaque vache) doit manger un maximum de fleurs, mais aussi protéger son bout de pâturage. Comment ? En provoquant les autres vaches en duel, bien sûr !

C’est ici que le jeu devient rigolo. Les vaches qui servent de pions sont ainsi faites qu’elles peuvent s’encorner jusqu’à basculer sur le côté. La vache qui expose alors le plus de taches l’emporte. Pour le reste, le principe du jeu est assez simple : lancer les dés, faire avancer sa vache autour du plateau de jeu, manger une fleur… Des variantes pour « vaches stratèges » ou pour des parties à deux joueurs sont aussi proposées. À savoir : les règles sont très faciles à comprendre ; même les joueurs de 5 ans (voire de 4 ans) y arriveront sans trop de problèmes.

Nombre de joueurs : de 2 à 4

Âge : 6 ans et plus

Durée : 20 minutes

Auteurs : Frank Crittin et Grégoire Largey

Éditeur : Space Cow

Prix : 30 $

Grand public : Master Word

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Jeu de société Master Word

Un jeu coopératif hautement interactif. Des parties courtes. Et des règles faciles à assimiler. Voici le cocktail parfait de ce tout nouveau jeu d’ambiance qu’on sort pour lancer une soirée ludique ou simplement avant un souper en famille, question de patienter pendant que le repas est au four.

Le principe est simple, mais fichtrement intelligent. Les joueurs-chercheurs doivent faire équipe pour tenter de deviner un maître-mot connu seulement par le guide. Pour y arriver, ils écrivent sur des fiches plastifiées des pistes qui pourraient leur permettre de trouver la réponse, selon la catégorie annoncée. On cherche un animal ? Est-il terrestre, marin, à plumes, à poils ? Pond-il des œufs, est-il carnivore ? Chaque fois qu’une des pistes proposées est bonne, le guide pose un jeton « pouce en l’air » au bout de la rangée, sans préciser quelle fiche est juste. Aux chercheurs de faire les déductions qui s’imposent. Les joueurs ont sept manches, pas plus, pour trouver la solution, sinon c’est la défaite pour tous ! Un jeu tout simple, mais qui marche à tout coup. À garder précieusement pour les retrouvailles post-confinement…

Nombre de joueurs : de 3 à 6

Âge : 12 ans et plus

Durée : 15 minutes

Auteur : Gérald Cattiaux

Éditeur : Scorpion masqué

Prix : 30 $

Suggestion de pro : Kingdomino

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Jeu de société Kingdomino

Karl Tremblay, copropriétaire du pub Randolph de Repentigny et de la boutique ludique Le Chevalier (et accessoirement chanteur du groupe Les Cowboys fringants !), a multiplié les parties de Kingdomino dans les dernières semaines. « On se réunissait souvent pour jouer à Kingdomino avant le reconfinement. Les parties sont courtes et le jeu possède une grande rejouabilité. Kingdomino s’inspire des dominos, mais au lieu des points, chaque tuile est composée de types de terrain différents : mer, pré, montagne… Il faut agencer correctement les dominos pour construire un terrain de cinq tuiles par cinq tuiles, avec un château au milieu. Certaines tuiles comportent des couronnes qui déterminent le pointage final. »

« Ça fait des parties intéressantes. Il faut rester attentif, sinon, on se retrouve avec des trous dans notre terrain ! C’est un jeu de stratégie, de planification et, un peu, de hasard. Les règles sont faciles à comprendre : en deux tours, tu as compris, mais la stratégie, elle, se peaufine de partie en partie. En plus, le jeu est tout aussi agréable à deux, trois ou quatre joueurs. »

Nombre de joueurs : de 2 à 4

Âge : 8 ans et plus

Durée : 15 minutes

Auteur : Bruno Cathala

Éditeur : Blue Orange

Prix : 30 $