Il existe plus d'une façon de vous installer sans grever votre budget, fait remarquer Béatrice Bernard-Poulin, qui met en pratique ce qu'elle prône dans son blogue, où elle livre ses astuces pour consommer de façon responsable. En nous ouvrant les portes de son appartement, elle dévoile ses trucs afin de mieux vivre pour moins.

Mis à jour le 27 juin 2018
Danielle Bonneau LA PRESSE

Faire le bonheur des autres

Le déménagement est l'occasion rêvée de se défaire d'objets et de meubles encombrants, dont on ne veut plus. «En les offrant sur un site de revente, on peut utiliser l'argent pour s'acheter quelque chose que l'on aime vraiment», indique Béatrice Bernard-Poulin. C'est ce qu'elle a fait à d'innombrables reprises, métamorphosant notamment son salon. La bibliothèque, le tapis, le meuble audio-vidéo ont été vendus et le futon a été donné. L'argent amassé a servi à acheter de nouveaux meubles. «Cela a un côté écologique, précise-t-elle. Cela me choque de voir des meubles en bon état qui sont jetés.»

Être à l'affût

La pigiste a elle-même récupéré des objets, repérés par hasard près de poubelles. C'est le cas du grand cadre doré, de style classique, qui tient la vedette sur un mur de sa cuisine. Elle a enlevé la peinture qui s'y trouvait et a mis à la place une carte du monde où elle indique toutes ses destinations. Elle a aussi ramassé un panier de métal ajouré, qui se trouve dorénavant près de son coin de travail. «Il avait l'air encore bon», indique la jeune femme, fière de son coup.

Donner une deuxième vie

Béatrice Bernard-Poulin donne à des meubles le petit quelque chose qui leur manque. Il y a quelques années, elle a doté les portes de son meuble audio-vidéo d'un pourtour argenté, pour le faire ressortir. En avril, elle a appliqué par-dessus une couche de couleur bronze, pour l'actualiser. «Cela a coûté 10 $ et ça ne m'a pris que quelques minutes, dit-elle. Cela fait la différence.» Elle a peint aussi en brun foncé son meuble pour ordinateur. N'aimant pas qu'il soit plus bas que la bibliothèque adjacente, elle a posé par-dessus le plateau d'une table, acheté au même endroit. Du coup, il a obtenu une troisième vie.

Saisir les occasions

La blogueuse a accepté les dons de membres de sa famille pour meubler sa chambre. «La table de chevet et la commode, en bois massif, appartenaient à mes grands-parents et ont une valeur sentimentale, dit-elle. Leur lampe et leurs photos sur le mur ajoutent à l'atmosphère vintage que je voulais créer.» Une autre occasion dont elle a su profiter? Elle a acheté pour 650 $ la carte-cadeau d'une valeur de 1000 $ d'une amie, dans un magasin de meubles, et a vendu sur Kijiji sa table de cuisine. Cela lui a permis d'en acheter une nouvelle, qui lui plaît vraiment.

Faire preuve de créativité

Béatrice Bernard-Poulin a réalisé elle-même, ou avec une amie, les oeuvres originales de grande dimension qui ornent ses murs. «Ce sont juste des lignes ou des formes géométriques», dit-elle humblement. Autre intervention originale: elle a décoré l'arrière de l'armoire qu'elle a ajoutée à côté de la cuisine. Elle y a posé du papier peint, entouré de moulures, pour le rehausser. «Je me fais confiance», souligne la jeune femme, qui a lancé le guide Vivez mieux pour moins. En gérant ses dépenses et en faisant son budget, dit-elle, il devient possible d'atteindre ses objectifs.

PHOTO FOURNIE PAR BÉATRICE BERNARD-POULIN

Avant. Béatrice Bernard-Poulin a vendu la bibliothèque, le tapis, le meuble audio-vidéo et a donné le futon. L'argent amassé a servi à acheter de nouveaux meubles.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Après. Béatrice Bernard-Poulin a utilisé l'argent recueilli pour acheter des choses qu'elle aime vraiment, comme sa bibliothèque et le meuble audio-vidéo dans son salon.