Source ID:; App Source:

Souvenirs d'apparts

Saskia Thuot est animatrice des émissions Décore ta... (Photo fournie par Saskia Thuot)

Agrandir

Saskia Thuot est animatrice des émissions Décore ta vie et Comment rénover... sans trop se chicaner! à Canal Vie.

Photo fournie par Saskia Thuot

On peut difficilement oublier le premier appartement que l'on habite après avoir quitté le nid familial. Tantôt exigu, parfois bondé, théâtre de bien des premières, on en garde un souvenir indélébile. Nous avons demandé à des gens qui ont fait de l'habitation un métier de nous raconter leur premier appartement.

Saskia Thuot

Animatrice des émissions Décore ta vie et Comment rénover... sans trop se chicaner! à Canal Vie

Mon premier appartement

«Je suis partie de la maison à 25 ans. Ma mère m'a dit: "Écoute Saskia, il serait temps..." Je suis déménagée dans un petit 3 1/2 de la rue Casgrain, au coin de Fairmount. C'était un mini- appartement, qui ne faisait même pas 500 pi2

Mon meilleur souvenir...

«Mes soirées à faire des bonnes bouffes avec les copines, à écouter de la musique écrasées par terre dans le salon à brailler notre vie!»

Mon pire souvenir...

«Le voisin d'en haut! Je ne sais pas s'il est encore là, mais il était très bruyant.»

Un conseil à ceux qui emménagent dans leur premier appartement?

«Prenez votre temps. Il faut prendre le temps de bien nettoyer la place, de vivre dans un appartement un peu vide puis de le mettre à son goût tranquillement. Il faut lui laisser le temps de respirer avant de le remplir. Il faut accepter que ce ne soit pas parfait tout de suite.»

On peut difficilement oublier le premier... (Photo fournie par Pierre Thibault) - image 2.0

Agrandir

Photo fournie par Pierre Thibault

Pierre Thibault

Architecte

Mon premier appartement

«J'avais 22 ans, je venais de terminer mes études en architecture et je ne voulais pas me lancer tout de suite dans la pratique. Avec ma copine, nous avons loué un appartement dans l'île d'Orléans pour l'été. Nous sommes tout de suite tombés amoureux de l'endroit. Il s'agissait des combles d'une maison ancestrale. C'était rudimentaire et il y avait peu de meubles, mais j'aime les espaces assez dépouillés alors j'ai complété par des choses très légères, comme des chaises transat, des piles de livres et un système de son.»

Mon meilleur souvenir

«Avec les amis, on partait et on marchait sur la grève. On longeait le fleuve et on se trouvait un petit endroit pour pique-niquer. C'était notre camp de base pour rayonner dans la campagne. Le fait de voir toutes les saisons, les pommiers en fleurs, les champs, c'était très agréable. C'était un beau mélange agricole et maritime.»

Mon pire souvenir

«Aucun! Je ne sais pas si ma mémoire me joue des tours, mais il me semble qu'il faisait toujours beau!»

Un conseil à ceux qui emménagent dans leur premier appartement?

«L'idée, c'est de partir avec très peu de choses. À l'époque, il n'y avait pas beaucoup d'éléments dans la maison, mais tous les objets que j'avais, je les trouvais beaux. Si on ne fait rentrer que des choses qu'on aime, alors à ce moment-là ça fait un havre de paix très agréable.»

On peut difficilement oublier le... (Photo fournie par Madeleine de Villiers) - image 3.0

Agrandir

Photo fournie par Madeleine de Villiers

Madeleine de Villers

Fondatrice et présidente des magasins de décoration Zone

Mon premier appartement

«Je suis déménagée à 19 ans après m'être mariée. Mon mari et moi nous sommes installés dans un appartement d'étudiants près de l'Université de Montréal qui nous coûtait 80$ par mois. Nous n'avions pas tellement de moyens, nous avions hérité des meubles de tout le monde. Mais on voulait des choses à la mode quand même, je me souviens que j'avais acheté des tissus Marimekko pour couvrir de vieux meubles de rotin.»

Mon meilleur souvenir

«La lumière. Il y avait une belle lumière qui entrait dans les pièces en avant de l'appartement. Les amis aussi, il y en avait beaucoup.»

Mon pire souvenir

«Il y avait eu des rats dans le hangar en arrière! J'avais eu peur un peu...»

Un conseil à ceux qui emménagent dans leur premier appartement?

«Je trouve qu'aujourd'hui, le budget de tout ce qui est électroménagers est trop important. Qu'ils aillent s'acheter de vieux électros et qu'ils s'achètent des choses le fun, à la recherche de leur propre identité et de leurs goûts. L'important, c'est ce que les objets nous disent, ce qu'ils racontent.»

- Propos recueillis par Marie-Eve Morasse




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Premier appart: enfin chez soi!

    Conseils

    Premier appart: enfin chez soi!

    Nouvelles libertés, grande autonomie... emménager dans un premier appartement se fait néanmoins souvent sous le regard à la fois fier et inquiet des... »

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer