Source ID:; App Source:

Un copropriétaire satisfait en attire d'autres

Prével a été élu promoteur de l'année lors... (Photo Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

Prével a été élu promoteur de l'année lors du dernier Salon de la copropriété, à Montréal. Selon Jacques Vincent, coprésident, un service à la clientèle rapide et efficace rapporte gros. À preuve, près de 40% de leurs acheteurs ont été influencés par les recommandations d'anciens clients.

Photo Patrick Sanfaçon, La Presse

Lucie Lavigne
Lucie Lavigne
La Presse
Claire Hotte, comptable de formation, est l'un des... (Photo Rémi Lemée, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Claire Hotte, comptable de formation, est l'un des administrateurs du Rive-Gouin, phase I, à Montréal, en bordure de la Rivière-des-Prairies. Le week-end dernier, le syndicat de ce complexe en copropriété a reçu un CondOr en raison de son administration exemplaire.

Photo Rémi Lemée, La Presse

Lors du récent Salon de la copropriété, à Montréal, un prix d'excellence CondOr a été remis à la copropriété québécoise la mieux gérée, Le Rive-Gouin, phase I, ainsi qu'à Prével, élu promoteur de l'année.

 >> En complément: consultez notre dossier «Copropriété 101»

 «Parmi la dizaine de promoteurs participants, l'entreprise Prével s'est distinguée entre autres par la rapidité avec laquelle elle corrige les déficiences observées par les acheteurs d'un appartement en copropriété», révèle Sylvain Clermont, président du Salon de la copropriété.

 Mieux, un service à la clientèle rapide et efficace rapporte gros, enchaîne Jacques Vincent, coprésident de Prével. «Plusieurs personnes achètent nos condos grâce aux recommandations des copropriétaires (ou de leurs amis) habitant nos édifices en copropriété. Près de 40% de nos acheteurs ont été influencés par les recommandations de nos anciens clients», précise-t-il.

 Quelle est la recette du promoteur? D'abord, lors de la livraison de l'appartement, une personne issue du chantier de construction inspecte le condo en compagnie de l'acheteur. Ce qui est une procédure normale.

 «Mais on essaie de régler les problèmes dans les meilleurs délais, pointe Jacques Vincent. Surtout, nous tentons de donner une réponse rapide aux clients inquiets face à une urgence. En moins de deux heures, ils obtiennent un retour d'appel.»

 Le stress d'un copropriétaire réside bien souvent dans l'absence de réponse, plutôt que dans l'attente d'exécution d'une réparation, rappelle le promoteur et constructeur.

 «Si vous ne respectez pas les délais, vous perdez la confiance de l'acheteur», ajoute-t-il.

 Un acheteur chez Prével est invité à contacter le promoteur après 45 jours et même 365 jours après la prise de possession de l'appartement. Des ajustements sont alors proposés en cas de problèmes.

 «On ne peut tout régler, mais le succès réside dans la communication», termine-t-il.

Syndicat modèle

 Claire Hotte, 70 ans, fait partie du trio qui administre l'immeuble en copropriété Le Rive-Gouin, phase I, à Montréal, en bordure de la Rivière-des-Prairies. «J'ai acheté mon appartement sur plan il y a 15 ans et je suis administratrice depuis 13 ans», résume-t-elle. Le syndicat de ce complexe de 86 copropriétaires vient de recevoir un prix d'excellence CondOr en raison de son administration exemplaire.

 En clair, la constitution de leur fonds de prévoyance, la qualité de leur gestion et la transparence de leur communication ont impressionné le jury.

 Selon Claire Hotte, comptable de formation, la clé réside dans l'information. «Les copropriétaires doivent être renseignés et, surtout, se sentir concernés. Nous leur envoyons donc des lettres ou organisons des minirencontres», explique-t-elle.

 Aucun gestionnaire n'a été embauché. Les trois administrateurs obtiennent, par ailleurs, une petite rémunération. «Je travaille un minimum de 20 heures par semaine», avoue Claire Hotte. Cette retraitée fort dynamique connaît Le Rive-Gouin du toit jusqu'au troisième sous-sol et croit fermement que bien des problèmes sont évités lorsque les copropriétaires se respectent et paient leurs frais de condo à temps.

 «Dernièrement, nous avons éprouvé des difficultés financières en raison d'un problème de paiement et huit copropriétaires se sont portés volontaires pour allonger chacun 5000$. Ça vous prouve la confiance qui règne dans le syndicat!» conclut-elle.

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer