Source ID:; App Source:

COUPS DE COEUR 2006

Une maison indémodable ou un bon condo

Les copropriétaires aux prises avec un litige peuvent...

Agrandir

Les copropriétaires aux prises avec un litige peuvent faire le plein d'information au Salon de la copropriété, à Montréal. Ici, un condo témoin du chic 333, Sherbrooke.

Lucie Lavigne
Lucie Lavigne
La Presse

Une résidence peut être bourrée de marbre et de meubles hors de prix, si elle ne répond pas aux besoins des occupants, elle déçoit lamentablement. Un aménagement ne pourrait être totalement réussi sans la création de volumes intéressants et l'installation de fenêtres judicieusement orientées.

J'ai tout saisi alors que j'interviewais Francine Paquette, copropriétaire d'un nouveau cottage, à Montréal. Son conjoint et elle avaient demandé trois choses aux architectes de l'atelier YH2: un sentiment d'être dans la nature, de la lumière et un rangement intelligent. Aujourd'hui, leur maison est baignée de lumière, elle donne sur la rivière des Prairies et, surtout, elle possède un mur offrant un rangement vertical de 700 pieds carrés.

Un aménagement bien pensé incluant des volumes généreux, des fenêtres bien orientées et du rangement intelligent. (Photo Robert Skinner, La Presse)

Tout peut être caché rapidement! Parmi les astuces de rangement, il y a l'installation de panneaux coulissants derrière lesquels se cachent un comptoir, des tiroirs, des petits électroménagers et parfois du fouillis! Le résultat est somptueux alors que les matériaux utilisés sont peu coûteux (Masonite, placage d'érable, MDF, etc.).

J'ai aussi eu un coup de coeur pour les accessoires noirs présentés au Salon maison&objet, à Paris, en septembre. Il y avait des verres, des candélabres et même des sapins de Noël couleur de jais. Ces objets m'ont troublée par leur profonde beauté. Sans compter que le noir en mode comme en déco demeure farouchement chic et classique.

Enfin, le Salon de la copropriété, qui a eu lieu à Montréal, en octobre, m'a fait réaliser que ce genre d'événement est essentiel au Québec. Pourquoi? Parce que l'encadrement législatif entourant les promoteurs est insuffisant. Et surtout, les copropriétaires ou ceux qui songent à acheter un appartement ont souvent de la difficulté à obtenir de l'aide et des renseignements en cas de problème. «Un consommateur qui achète un grille-pain est mieux protégé que celui qui acquiert un condo», fait remarquer Yves Joli-Coeur, avocat expérimenté en droit de la copropriété.




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer