Le 24 janvier, l'éditeur de luminaires montréalais Lambert & Fils inaugure une galerie mêlant art et design. L'espace, baptisé Corridor, dans son nouvel atelier d'Outremont, servira de laboratoire et de lieu de rencontre entre créateurs locaux et internationaux. La première exposition, Feu de camp, accueille les expérimentations du designer suisse Adrien Rovero.

Mis à jour le 21 janv. 2019
MURIEL FRANÇOISE LA PRESSE

À quelques jours de cet événement attendu de longue date par l'équipe de Lambert & Fils, les choses prennent forme dans l'atelier de la rue Hutchison investi en avril dernier : des pièces d'aluminium arborescentes attendent d'être peintes en vert sapin pendant qu'une oeuvre murale pointe sur un mur. Après avoir réussi à percer le marché international, et même à éditer des designers européens grâce à une récente collaboration avec SCMP Design Office, l'entreprise, fondée en 2010 par Samuel Lambert, fait un geste pour la communauté créative montréalaise.

La galerie Corridor, dont la vitrine donne sur le large couloir de ce bâtiment qui abrite également le studio du designer Zébulon Perron, est le nouveau lieu d'expression du fabricant québécois et de ses invités.

« C'est une zone de liberté. L'idée est d'exposer le processus de création, et de nous ouvrir aux autres, c'est-à-dire au public et aux designers ou artistes extérieurs à l'entreprise. Nous voulons provoquer des rencontres », explique Samuel Lambert.

Chacune des expositions servira de prétexte pour créer un laboratoire in situ, et explorer des projets qui pourront être étrangers à l'univers de l'éclairage. La galerie permettra également de mettre en lumière les investigations du LAB Lambert & Fils « à la façon d'un polaroïd », illustre Samuel Lambert.

Photo Arseni Khamzin, fournie par Lambert & Fils

Alexis Pautasso, responsable de la nouvelle galerie montrŽéalaise Corridor, et Samuel Lambert, fondateur de Lambert et fils.

Adrien Rovero en éclaireur

La première exposition met en scène les créations lumineuses du designer suisse Adrien Rovero, professeur invité à l'Université du Québec à Montréal (UQAM), qui a conçu l'automne dernier des lampes avec Lambert & Fils pour les vitrines de Noël des boutiques Hermès. L'installation, conçue avec le responsable de la galerie, Alexis Pautasso, s'inspire du rassemblement autour d'un feu de camp, du milieu scout et de la créativité de l'enfance.

Photo Arseni Khamzin, fournie par Lambert & Fils

Une murale, crŽŽéée par Adrien Rovero, sert de toile de fond ˆà la galerie de 400 pi2.

Trois modèles habitent l'espace : une suspension, une lampe de table et une lampe de sol. L'objet de référence est la lampe torche dont la tête est ici formée d'un globe opalin au sommet plat. Ses lignes singulières et le choix du verre diffusent la lumière DEL de façon chaleureuse. « Lorsque la lampe est allumée, on distingue surtout sa silhouette, et une fois éteinte, la lumière environnante crée une ombre sur le globe qui révèle sa géométrie particulière », observe Adrien Rovero. Le luminaire se prête à de multiples usages de façon ludique.

Photo Arseni Khamzin, fournie par Lambert & Fils

Le luminaire dessinéŽ par le designer suisse Adrien Rovero s'inspire de la lampe torche des scouts.

Photo Arseni Khamzin, fournie par Lambert & Fils

L'exposition Feu de camp joue avec les possibilitéŽs offertes par les formes et les matières.

Suspendu dans une entrée ou dans le coin d'une pièce, posé sur un bureau ou une table de chevet, ou encore accroché au mur comme applique, il se glisse dans le décor avec naturel. Si les modèles exposés sont des expérimentations, une collection issue de ce laboratoire devrait voir le jour l'automne prochain.

L'exposition Feu de camp sera accessible au rez-de-chaussée du 6250, rue Hutchison, de 10 h à 16 h du lundi au vendredi, et de midi à 16 h le samedi, du 25 janvier au 23 février.

lambertetfils.com/fr/feu-de-camp/

Photo Arseni Khamzin, fournie par Lambert & Fils

Structure lumineuse conçue pour l'exposition Feu de camp.