Quartz? Granit? Marbre? Béton? Non: Adbound! Cet enduit imite à s'y méprendre les matériaux plus massifs. On peut examiner différents finis signés Adbound (d'Adfast, fleuron montréalais), au Salon national de l'habitation, et comparer un échantillon de vrai quartz italien avec son imitation.

Carole Thibaudeau LA PRESSE

L'enduit Adbound quartz et granit s'applique avec un petit rouleau à peinture et un bloc sableur, pour un comptoir lisse et brillant, durable, résistant aux taches et facile d'entretien. Son alter ego, Adbound béton et marbre, présente la même facilité d'exécution. On les applique sur une surface d'arborite, de MDF ou de contreplaqué.

«Tous les produits Adfast sont écologiques, sains et très durables, affirme Mireille Dandurand, vice-présidente aux ventes et marketing. Les enduits contiennent moins de 1 % de COV [composés organiques volatils, toxiques]. Ils seront, d'ici quelques jours ou semaines, certifiés Ecologo. Une femme enceinte peut sans danger les manipuler.»

Adbound quartz et granit sera offert à la fin du mois d'avril seulement, chez les détaillants BMR, alors qu'Adbound béton et marbre s'y trouve déjà.

Les enduits Adbound se déclinent dans une vingtaine de teintes. L'application la plus coûteuse revient à 7,50 $ le pied carré. «Ça nous a coûté 10 fois moins cher qu'un véritable comptoir de quartz», indique le designer Jean Airoldi, porte-parole du Salon, qui a utilisé l'enduit Adbound sur le comptoir de son chalet. «Ça représente un projet d'une fin de semaine, en cinq étapes, avec deux périodes de séchage», résume sa conjointe Valérie. «C'est une rénovation légère, préférable si on n'est pas propriétaire, ou encore pour un chalet, dit M. Airoldi. Si on veut un vrai comptoir de béton, il faut souvent renforcer le plancher.»