À Montréal, les propriétaires d'un appartement à étage ont donné comme mission à l'architecte Laurent McComber de loger une cuisine fonctionnelle dans un espace tout en longueur. Autre exigence: ils désiraient préparer les repas sans tourner le dos à leurs invités, qu'ils soient attablés à l'îlot ou dans la salle à manger. Solution? La création d'une cuisine pratique au style graphique qui, étonnamment, semble spacieuse en raison d'un grand mur... nu!

Mis à jour le 7 mars 2012
Lucie Lavigne LA PRESSE

Repousser les murs

Un mur sans étagère dans une cuisine d'à peine 110 pi2 peut apparaître comme une perte. Pourquoi ne pas avoir exploité cette surface avec du rangement? «Cette grande surface nue donne de l'ampleur et semble repousser les murs, ce qui fait oublier la petitesse des lieux, explique le fondateur de l'agence Les ateliers L. McComber. Ce mur constitue l'élément de luxe dans cette cuisine», ajoute Laurent McComber.

Peint d'une couleur tonique (vert pomme), il attire l'attention. Mieux, il est mis en valeur grâce à trois tubes fluorescents dissimulés au-dessus de la retombée de plafond. Brillant!

Une cuisine dans une alcôve

Conçue comme une alcôve, cette cuisine possède un plafond surbaissé qui est habillé, comme les murs latéraux, de contreplaqué fini merisier. Cet usage du bois réchauffe l'ambiance et crée un effet enveloppant, accentué par la faible hauteur sous plafond (moins de 8 pieds). Idée originale: un «ruban» de contreplaqué surplombe le plan de travail de l'îlot et comporte des encastrés qui l'éclairent adéquatement. Suspendu au plafond, cet aménagement à l'aspect graphique encadre un volume blanc (contenant la hotte et du rangement) tout en laissant passer librement la lumière du puits de jour. Autre détail intéressant: le contreplaqué fini merisier s'harmonise avec l'essence de bois de l'îlot, du bar, des armoires, ainsi que du parquet de la cuisine, qui a été récupéré sur les lieux au début du chantier

 

Gagner de la place

Ici, chaque centimètre carré a été optimisé. Exemple? Le comptoir du bar d'une profondeur de 46 cm (18 po) chevauche le plan de travail de l'îlot, permettant ainsi de gagner de l'espace. Aussi, la majorité des électroménagers et des rangements sont regroupés aux deux extrémités de la cuisine et filent du plancher jusqu'au plafond. Conséquence? L'espace de circulation derrière l'îlot est libéré. Enfin, tout a été compacté et se trouve à portée de la main. Il est donc facile de préparer le repas tout en discutant avec les convives assis au bar ou autour de la table de la salle à manger.

Photo: Steve Montpetit pour les Ateliers L. McComber

Conçue et réalisée par l'architecte Laurent McComber, cette cuisine tout en longueur de 110 pi2 prend des allures d'alcôve en raison de la faible hauteur de son plafond, soit 2,3 m (7 pi 8 po ).