Sans doute parce qu’il fait autant de bien à l’âme qu’aux yeux, l’art sous toutes ses facettes est de plus en plus présent dans nos maisons. Au-delà d’une question de budget, ses effets tiennent pour beaucoup à la façon dont il s’intègre dans un décor. Voici quelques astuces pour bien vous entourer.

Muriel Françoise
Muriel Françoise Collaboration spéciale

Erika Del Vecchio et son conjoint François-Xavier Robert ont emménagé dans leur condo du Mile End au printemps dernier. Quelques semaines plus tard, ils achetaient une grande œuvre photographique du Montréalais Chih-Chien Wang, représenté par la galerie Pierre-François Ouellette art contemporain où travaille Erika. Le tirage, intitulé Green Cloth, met en scène une toile mouvante.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Erika Del Vecchio aime intégrer des œuvres d’art à la décoration de sa maison.

« J’y vois une vague, la nature présente en toute chose », confie cette amoureuse de la mer qui a accroché son acquisition dans le salon, près d’une chaise Eames vert d’eau des années 1950 reçue d’une grand-tante. Cette ébauche de décor invite à l’évasion, l’une des principales vertus de l’art. Un mur porteur de l’esprit qui habitera les lieux.

Sur un piédestal

Les céramiques, vases et sculptures permettent d’embellir facilement un intérieur. Tous les supports sont bons pour les avoir à vos côtés. Une armoire, un manteau de cheminée, un bord de fenêtre, une table… Et pour ceux qui ont quelque chose de particulier : une colonne, comme dans les musées, les galeries ou les ateliers d’artistes.

  • La photographe Sylvie Li a intégré à son salon un buste et un vase aux lignes antiques.

    PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

    La photographe Sylvie Li a intégré à son salon un buste et un vase aux lignes antiques.

  • Les colonnes en marbre ajoutent une touche sophistiquée au décor.

    PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

    Les colonnes en marbre ajoutent une touche sophistiquée au décor.

1/2
  •  
  •  

La photographe Sylvie Li a ainsi déniché sur Marketplace des modèles en marbre pour un buste de la déesse grecque Artémis et un vase aux lignes antiques, qui décorent un coin de son salon. Une idée épinglée sur Instagram qui lui rappelle la Grèce et l’Italie, où elle attend avec impatience de retourner en voyage.

« On retrouve des céramiques dans toute la maison. Leurs formes et leurs textures m’inspirent », explique cette jeune esthète qui aime composer des natures mortes avec celles-ci. En pierre, en bois, en métal, en verre, neuves ou vintage, les colonnes se glissent partout et peuvent aussi servir de tables d’appoint au besoin.

Objets de niches

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Les étagères des bibliothèques : des niches parfaites pour placer de petits éléments de décoration.

Même si l’omniprésence du numérique semble suggérer le contraire, une bibliothèque a plus que jamais sa place dans un intérieur. Ses étagères, où peuvent être rangés des ouvrages de référence et des beaux livres, forment des niches parfaites pour ses petites choses auxquels on tient, mais que l’on ne sait où mettre.

Erika Del Vecchio a choisi d’y installer des aquarelles de Ripley Whiteside, issues d’une exposition virtuelle montée au début de la pandémie, ainsi que des céramiques rapportées de visites d’ateliers d’artisans dont certaines remontent à l’enfance. Elle y a également disposé des coquillages et d’autres trésors récoltés sur les plages. « J’ai toujours eu une relation très forte avec l’océan, souligne Mme Del Vecchio. Les œuvres qui m’attirent sont d’ailleurs souvent liées à celui-ci. »

Toile de fond

La designer d’intérieur américaine Tara Mangini, de Jersey Ice Cream, a pris pour habitude de collectionner des vieux tableaux d’artistes oubliés auxquels elle fait une place dans ses projets, seuls ou associés à un papier peint. « J’adore les vieux portraits. Je trouve qu’ils inscrivent le lieu dans une trame historique », observe-t-elle. Cette idée, qui est devenue la signature du bureau fondé avec son conjoint Percy Bright, a créé une tendance. Le moment est peut-être venu de descendre du grenier la toile héritée de votre grand-mère.

PHOTO NICOLE FRAZEN, FOURNIE PAR JERSEY ICE CREAM

La designer d’intérieur Tara Mangini fait une place dans ses projets à de vieux tableaux d’artistes oubliés.

Visitez le site web de Jersey Ice Cream (en anglais)

Vous rêvez d’acquérir une peinture ou une photo, mais doutez de l’effet qu’elle donnera chez vous ? Les nouvelles technologies permettent aujourd’hui d’intégrer une œuvre dans un cliché de votre intérieur. L’Association des galeries d’art contemporain (AGAC) propose par exemple le téléchargement gratuit de son application Collectionner, regroupant près de 1000 œuvres offertes dans plus de 40 galeries canadiennes.

Apprenez-en plus sur l’application Collectionner

Un conseil : osez voir grand, pourvu que la pièce où l’œuvre sera installée permette une mise en perspective optimale, ou que l’image ouvre l’espace, et vous permette ainsi de basculer dans un monde imaginaire.

Choix éclairés

Côtoyer l’art au quotidien n’impose pas de décorer ses murs ou de collectionner des pièces rares. Une jolie chaise ou lampe suffit à personnaliser un intérieur. Grande lectrice, Erika Del Vecchio vient d’installer à côté de sa bibliothèque un lit de jour Barcelona de Ludwig Mies van der Rohe, une icône du design des années 1930 dénichée à la galerie en ligne Centerpiece.

PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE HAY

L’enseigne danoise HAY a collaboré avec les artistes belges Muller Van Severen pour une collection capsule.

Votre budget est un peu juste ? Ouvrez l’œil sur les collections spéciales des grandes chaînes de décoration. L’enseigne danoise HAY a ainsi collaboré récemment avec les artistes belges Muller Van Severen pour des vases et luminaires qui rehaussent illico le style d’une maison.

Découvrez la collaboration HAY x Muller Van Severen (en anglais)