Pourquoi acheter un calendrier ? Parce qu’ils parent joliment les murs de nos maisons et offrent un coup d’œil sur les jours à venir.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Et les pages de ceux de Flowerink ne s’effeuillent pas dans le bac de recyclage, mais dans des pots de terre, d’où jailliront, avec un peu d’attention, des mélanges de fleurs sauvages et de fines herbes.

L’entreprise montréalaise vient de sortir deux nouveaux modèles de ses calendriers ensemencés (Faune québécoise et Animaux lents) pour l’année 2021, encourageant à profiter des petits plaisirs qui nous entourent, en prenant le temps de regarder pousser les fleurs… et en attendant la fin de 2020 et l’arrivée de jours meilleurs.

28 $, offerts en ligne

> Consultez le site de Flowerink