La Renaissance italienne sort des oeuvres d'art auxquelles elle était confinée. Farrow&Ball offre une nouvelle collection de papiers peints inspirés des tableaux Renaissance des XIVe et XVe siècles exposés à la National Gallery de Londres, une sélection de motifs classiques aux couleurs d'aujourd'hui.

Laurie Richard LA PRESSE

La collection The Broccato Papers tire son nom du mot italien pour «brocart», un tissu riche orné de fleurs et de fruits, utilisé dans l'ameublement pendant la Renaissance italienne. Trois des six nouveaux motifs de papiers peints du fabricant anglais sont dérivés de ces étoffes somptueuses. Trois autres motifs de tapisserie assortis, moins chargés, ont été créés en reprenant des éléments des tableaux pour compléter la série.

Rosaces extravagantes

Le modèle Crivelli Rose se reconnaît par ses rosaces extravagantes formées par des motifs de feuille de chêne et de gland. Le tout est uni avec un treillis façon épis de blé. Le papier Crivelli Treillis reprend uniquement l'idée du treillis, pour un motif moins touffu.

L'esprit gothique émane de l'imprimé Brocade, avec ses fleurs, chardons et feuilles. Son penchant plus linéaire, Brocade Stripe, alterne les colonnes du motif d'inspiration végétale avec des bandes verticales.

Le papier Renaissancepropose des oiseaux et des tournesols encerclés de détails botaniques. Son modèle correspondant, Renaissance Leaves, est composé uniquement de petites feuilles de chêne virevoltantes.

10 couleurs

Chaque motif est offert en 10 couleurs, des tons neutres aux accents métalliques, en passant par les pastels.

On peut se procurer les tapisseries sur l'internet à farrowball.com. Si faire un choix sur la Toile vous apparaît ardu, la société permet de commander jusqu'à cinq échantillons gratuitement pour voir comment le produit réagit à la lumière de votre foyer. On peut également trouver les papiers peints chez Celadon à Montréal (186, rue Peel). Chaque rouleau de 10 mètres se détaille à partir de 235$.