Elles sont parfaitement rondes et forment un joli soleil jaune vif d'environ 3 cm de diamètre. D'ailleurs, dès qu'elles sont privées des précieux rayons de lumière, elles se referment tout doucement, en attendant leur retour. Comme les autres membres de la famille, Delosperma nubigenum est une plante grasse et rampante dont la hauteur, si on peut utiliser ce terme, ne dépasse guère les 5 ou 6 cm. Elle nous vient des grands sommets de l'Afrique du Sud, un habitat aride et frais. Sa floraison est printanière, habituellement en juin, et s'étend sur un mois.

Pierre Gingras LA PRESSE

Elle convient aux rocailles, jardins alpins et autres habitats plutôt secs. Sa croissance est rapide et son envergure pourra atteindre 30 à 50 cm en quelques mois pour former un minitapis décoratif.

Comme les autres plantes grasses, ses feuilles minuscules vert tendre sont gonflées, luisantes et forment autant de petits réservoirs d'eau. D'ailleurs, si elle a besoin d'être abreuvée régulièrement au début de son implantation, elle peut ensuite résister à la sécheresse, comme j'en ai fait l'expérience dans mon jardin alpin.

En dépit de son apparente fragilité, elle résiste sans peine aux hivers de la zone 5, sans protection et dans des conditions de gel intense (-25 ºC). La plante est aussi rustique en zone 4. Un sol bien drainé, sablonneux ou composé en partie de gravier est nécessaire pour assurer sa survie hivernale. Son feuillage disparaît souvent au cours de l'hiver mais pas toujours.

Il existe une grande confusion quand vient le temps de classer les délospermas qui regroupent autour de 150 espèces, toutes d'origine africaine. La plante que je vous présente aujourd'hui est le cultivar «Basutoland» aux fleurs légèrement plus grandes que la plante mère. On trouve aussi le cultivar «Gold Nugget» d'une autre espèce (offert notamment par le catalogue horticole Enfin des fleurs, mais il faut vraiment être un expert pour distinguer les trois plantes.

Il existe aussi un autre délosperma rustique dont je vous ai parlé il y a trois ou quatre ans, Delosperma cooperi, aux fleurs roses, qui fleurit plus tard au cours de l'été mais durant cinq à six semaines. Ses conditions de culture sont identiques à celles de ses petits cousins. Ces plantes se reproduisent assez facilement à partir de boutures et il suffit souvent d'insérer une tige dans le sol. On peut aussi trouver des semences chez certains grainetiers connus, notamment la maison américaine Park Seeds.

Ces belles africaines ne sont pas des plantes communes dans les centres de jardin, mais on pourra en trouver chez quelques pépiniéristes qui se spécialisent dans les plantes inusitées.