Concevoir une cour familiale où il fait bon jouer, se rassembler et où le décor, comme au théâtre, peut changer? Le designer torontois John Tong a relevé le défi. Ludique et invitant, son jardin urbain plaît aux petits comme aux grands!

Lucie Lavigne LA PRESSE

Originaire de l'Outaouais, Anne Desrochers a rencontré le Torontois John Tong à... Montréal! Pendant leurs études, à l'Université Concordia.

Le couple s'est ensuite installé dans la Ville reine, où le designer, après avoir terminé une formation en architecture, a cofondé 3rd Uncle Design, en 1993. Au gré des réalisations, la firme s'est taillé une place enviable dans le milieu du design. On lui doit, notamment, la conception de l'hôtel Drake, toujours aussi cool et recherché par la faune branchée, rue Queen Ouest, à Toronto.

En 2001, le couple a un premier enfant, Uma. «Il n'était pas question d'élever des enfants en ville, sans avoir un jardin», souligne Anne Desrochers.

Ils projettent alors d'en aménager un. Mais avant, ils doivent acquérir le lieu qu'ils habitent: un ancien entrepôt annexé à l'arrière d'une maison victorienne, construite au début du siècle dernier.

Quelques années plus tard, ils achètent la maison victorienne voisine, qui servait de magasin général.

Résultat? Ces transactions et rénovations leur ont permis de disposer d'une plus grande cour intérieure. L'espace, recouvert de béton, devra toutefois être repensé et, surtout, remodelé.

Un an après la naissance des jumeaux Maelle et Luka, John Tong met en oeuvre ses plans d'aménagement.

L'idée maîtresse? Tel un théâtre, le jardin, qui fait 26 pi sur 70 pi, en excluant la ruelle d'accès, change de décor selon les activités: fête, souper, réunion familiale, cinéma de plein air, camping, spectacles des enfants... Dans la foulée, des installations éphémères, comme un assortiment de ballons et de bouées suspendu, sont réalisées. Rien n'est figé et tout peut être déplacé (meubles, accessoires).

Bien pensée, la nouvelle disposition séduit par son design original, loin des clichés, sa bonne humeur et son ambiance décontractée, sans luxe tapageur.

«Les enfants, le jeu et la polyvalence sont au coeur de ce projet», résume le designer qui, en novembre 2012, a inauguré son propre studio multidisciplinaire, +tongtong, dont le marketing est assuré par Anne Desrochers.

Voici quelques-uns des secrets de cette cour intérieure qui réjouit petits et grands.

DES JEUX

D'abord, les enfants ont pu profiter de balançoires de bébé à dossier haut. Ensuite, des modèles avec siège (double) en bois ont été installés. Trampoline, jouets, ballons... L'endroit, fermé par une barrière, permet aux enfants de s'amuser en sécurité. Détail: les propriétaires ont préservé la structure des lieux, sur laquelle sont fixées les balançoires. Rénové, le toit de cette ossature protège les occupants de la pluie ou du soleil ardent. Les enfants ont ainsi le loisir de jouer dehors, peu importe le temps. Il est aussi possible de manger à l'extérieur malgré la pluie, car c'est sous cette charpente que se trouve l'espace consacré aux repas.

DE LA POLYVALENCE

Malgré son organisation spatiale bien définie, cette cour peut aisément se transformer... à la surprise des parents! Ainsi, la terrasse en cèdre rouge, construite pour accueillir un salon voué à la détente (avec sofa-lit, chaise longue...), est régulièrement convertie en scène de spectacle par les enfants. Un détournement futé et amusant. «On y installe des tables lorsque nous avons beaucoup d'invités», ajoute Anne Desrochers.

Bordée de platebandes, la terrasse se trouve à l'avant d'un mur, également habillé de cèdre rouge. Agrémentée d'un drap blanc, cette paroi se métamorphose, à l'occasion, en écran de cinéma de plein air.

«Il m'importait de pouvoir jouer avec l'espace», rappelle le concepteur à la tête de +tongtong. Ce dernier n'a pas hésité à rehausser le lieu avec, entre autres, une suspension au design saisissant, le temps de la belle saison.

«On change le décor selon l'ambiance recherchée, que ce soit une fête d'enfants ou un souper avec des adultes seulement», enchaîne Anne Desrochers.

DU CONFORT

Dans la «salle à manger», deux tables et deux bancs en bois ont été accolés. Un grand nombre de convives peuvent donc s'y rassembler sans que personne se sente à l'étroit. Autre astuce: la récupération d'anciens fauteuils confortables. Issus d'une école de la métropole, ils ont été dénichés par John Tong. Aussi, un emblématique fauteuil vintage, conçu par Charles et Ray Eames (avec accoudoirs intégrés), a été posé à chaque extrémité de la table, pour l'été.

UN POINT D'EAU

Quoi de plus excitant pour des enfants qu'un point d'eau dans une cour en ville? Plutôt que de dépenser (beaucoup) pour une piscine creusée, pourquoi ne pas installer quelques petites piscines gonflables sur une terrasse? Des heures de plaisir pour les petits. «John les avait achetées dans un magasin à un dollar, pour une fête d'enfants.» En prime, cette disposition de minibassins aux couleurs toniques présente un aspect joyeusement graphique.

DE LA COULEUR

Les couleurs participent largement au charme et à l'esprit réjouissant de ce jardin. «Je voulais des couleurs vives, car Toronto est souvent gris», avoue John Tong, qui a, entre autres, minutieusement choisi le bleu profond de la clôture. «C'est un bleu (Yves Klein) qui s'harmonise très bien avec le vert de la végétation», explique-t-il.

DES INSTALLATIONS

L'une des idées fortes de cet aménagement est assurément la création, selon l'occasion, d'une installation. Mise en place de piscines gonflables, ou bouquet de ballons ou de bouées suspendu à un crochet... Peu importe les objets privilégiés, John Tong réussit à les présenter avec doigté et à leur insuffler une touche artistique. «Pour une fête d'enfants, on pourrait se servir du même crochet pour y fixer une piñata», suggère-t-il.

DE L'HERBE SOUS LES PIEDS

Enfin, le sol de la cour intérieure comporte plusieurs surfaces, dont des dalles de gravillons, du béton lisse et de l'herbe... confortable pour les enfants. Mais ce jardin ne cesse d'évoluer. Éventuellement, les parties de pelouse comporteront des platebandes et des arbres seront plantés.