Le jeune Québécois Jake Todaro a remporté les grands honneurs dans son niveau au concours de rédaction pancanadien Le sens d’un chez-soi organisé par Habitat pour l’humanité. Un don de 30 000 $, versé en son nom, aidera une famille à créer son propre chez-soi, à Montréal.

Publié le 9 juin 2021
Danielle Bonneau
Danielle Bonneau La Presse

Jake a été inspiré lorsque son professeur de 5e année, Mme Nina Wong, a demandé à la classe de répondre à la question : « Qu’est-ce qu’un chez-soi signifie pour vous ? ». L’enjeu du concours de rédaction pancanadien, qui s’adresse aux élèves de 4e, 5e et 6e année était de taille, puisque les gagnants avaient l’occasion de remettre d’importantes sommes d’argent à l’organisme Habitat pour l’humanité de leur province.

L’élève de l’école Gardenview, à Saint-Laurent, a réfléchi à sa propre expérience. Il a raconté dans un poème comment ses parents ont acheté une habitation en ruine et l’ont patiemment rénovée, sans se décourager, pour en faire un sanctuaire, où il est aimé et en sécurité. Intitulé Home. A Small Word With a Big Meaning, son texte a été traduit en français (Chez-Soi. Un petit mot qui signifie beaucoup) et illustré par Mazie Lovie.

Habitant à Cartierville, il a songé pendant la pandémie à ceux qui étaient confinés chez eux et n’avaient pas la chance d’habiter dans une maison aussi confortable que la sienne.

« Je voulais gagner ce concours, parce que je voulais faire une différence pour la communauté, a-t-il précisé. Je n’ai jamais été si fier et si heureux, surtout d’être le seul Québécois à avoir remporté un prix. C’est vraiment cool. »

En tout, 177 élèves du Québec ont participé au concours Le sens d’un chez-soi, permettant d’amasser 1770 $ supplémentaires (10 $ par personne). La somme de 31 770 $, versée par de généreux donateurs (Sagen ainsi que Revera et Swiffer) sera ainsi remise à Habitat pour l’humanité Québec pour l’aider dans sa mission.

« Il y a une place vraiment particulière pour notre organisme, quand on regarde la crise du logement et les enjeux du logement abordable et du logement social, souligne la directrice générale, Shirlane Day. Je constate qu’on est assez unique, parce qu’on permet à des familles avec un revenu modeste d’être propriétaires dans le contexte actuel. On a l’ambition de jouer un rôle dans l’immobilier social au Québec. »

La somme amassée par le biais de la compétition ira directement dans un fonds dédié à la construction d’habitations. Elle permettra de faire avancer un projet de cinq appartements en copropriété dans Ville-Émard, actuellement sur la planche à dessin.

« Nous parvenons à faciliter l’accès à la propriété grâce à différents types de dons, en argent ou en matériaux, ou encore grâce au bénévolat », précise Mme Day.

À l’échelle du pays, en 2021, plus de 12 000 élèves ont soumis un texte dans le cadre du concours annuel de rédaction Le sens d’un chez-soi. Un record. Mme Day espère que la première place de Jake servira d’inspiration. Parce qu’une telle initiative contribue à instaurer une fibre philanthropique à un jeune âge.