À défaut de pouvoir aller à la cabane à sucre ce printemps, des voisins de Saint-Lambert ont tout bonnement décidé d’entailler leurs érables, à la suggestion d’un papa du coin. Ce dernier se charge ensuite de transformer l’eau en sirop, avant de le redistribuer à tout ce beau monde. Une érablière éphémère qui est devenue un beau projet communautaire !

Texte : Pierre-Marc Durivage Texte : Pierre-Marc Durivage
La Presse

Photos : Bernard Brault Photos : Bernard Brault
La Presse