(Podgorica) Au moins 11 personnes ont été tuées vendredi dans une fusillade qui a éclaté dans le centre du Monténégro à la suite d’une dispute familiale, a annoncé la procureur chargée de l’enquête.  

Publié le 12 août
Agence France-Presse

« Onze personnes ont été tuées à Cetinje aujourd’hui », a annoncé à la presse Andrijana Nastic, la procureure du gouvernement chargé de superviser l’enquête sur le drame, précisant que le tireur faisait partie des morts. « Deux enfants figurent parmi les victimes », a-t-elle ajouté.

Six personnes ont en outre été blessées, dont deux sont dans un état critique, a de son côté dit aux journalistes Ljiljana Radulovic, la directrice de l’hôpital central de la capitale Podgorica.  

PHOTO STEVO VASILJEVIC, REUTERS

Un proche d’une victime parle au téléphone devant l’hôpital de la ville.

La fusillade s’est déroulée à Cetinje, à 36 kilomètres à l’ouest de Podgorica, après que le tireur a été impliqué dans une querelle familiale, a précisé la RTCG, la radio-télévision publique.  

L’assaillant a été tué après avoir ouvert le feu sur les policiers, a-t-elle poursuivi.

Le premier ministre Dritan Abazovic a appelé ses compatriotes à apporter leur soutien aux familles des victimes, affirmant que l’incident était sans précédent dans l’histoire récente du pays.

« J’invite tous les citoyens du Monténégro à être avec les familles des victimes innocentes », a-t-il écrit dans un message sur Telegram.

Il a ensuite décrété trois jours de deuil national.

« Mes sincères condoléances aux familles des victimes et au peuple du Monténégro après la tragédie à #Cetinje aujourd’hui. Nos pensées sont avec vous », a tweeté pour sa part le chef de la diplomatie de l’Union européenne, Josep Borrell.  

Le drame est survenu en pleine haute saison touristique dans ce pays connu pour ses plages pittoresques bordées par les montagnes.

Cetinje, l’ancienne capitale royale, est située dans une vallée montagneuse qui a connu la stagnation économique au cours des dernières décennies.