Au 16e jour de l’offensive, les forces russes ont poursuivi leurs efforts visant à encercler Kyiv, se concentrant sur les lisières nord et ouest de la capitale ukrainienne. Dans l’est du pays, une ville industrielle, Dnipro, a été la cible d’attaques aériennes, alors qu’elle avait jusqu’ici été épargnée.

Publié le 11 mars
Florence Morin-Martel
Florence Morin-Martel La Presse

INFOGRAPHIE LA PRESSE

Sources : Agence France-Presse, Associated Press et The New York Times

Frappes et explosions

3

Nombre de frappes aériennes ayant fait au moins un mort vendredi à Dnipro, ville traversée par le Dniepr, selon les autorités locales. Les attaques visant cette cité industrielle ont touché un jardin d’enfants, un immeuble d’habitation et une usine de chaussures, d’après les services d’urgence ukrainiens.

INFOGRAPHIE LA PRESSE

Sources : Agence France-Presse, Associated Press et The New York Times

330

Nombre de personnes qui se trouvaient dans un établissement pour personnes handicapées près de Kharkiv, dans le nord-est du pays, lorsque l’endroit a été touché par une frappe aérienne. L’attaque survenue vendredi n’a pas fait de victimes, a affirmé le chef de l’administration régionale.

1582

Nombre de personnes qui ont péri depuis le début du siège de Marioupol, il y a une douzaine de jours. Dans ce port stratégique de la mer d’Azov, dans le sud du pays, la situation humanitaire s’aggrave. Les habitants se retrouvent sans eau, sans essence, sans électricité et sans communications.

Gros plan sur Kyiv

INFOGRAPHIE LA PRESSE

Sources : Agence France-Presse, Associated Press et The New York Times

L’étau se resserre sur Kyiv, au moment où les forces russes s’en prennent aux défenses de villages situés à l’ouest et au nord de la ville. Jeudi, des chars russes sont arrivés à la lisière nord-est de la capitale ukrainienne. Les villes de Tchernihiv, au nord de Kyiv, et de Soumy, au nord-est, ont été la cible de bombardements, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Avec l’Agence France-Presse, Associated Press, The New York Times