(Kiev) L’Ukraine a appelé dimanche la Russie à retirer ses troupes massées le long de la frontière entre les deux pays et à poursuivre le dialogue avec les Occidentaux si elle souhaite « sérieusement » une désescalade des tensions.

Mis à jour le 30 janvier
Agence France-Presse

« Si les responsables russes sont sérieux quant ils disent qu’ils ne veulent pas de nouvelle guerre, la Russie doit poursuivre son engagement diplomatique et retirer ses forces massées le long des frontières ukrainiennes et dans les territoires temporairement occupés de l’Ukraine », a déclaré le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kouleba sur Twitter.

« La diplomatie est la seule voie responsable », a ajouté M. Kuleba.

La Russie a déployé plus de 100 000 militaires et des armes lourdes près des frontières de l’Ukraine, selon les pays occidentaux, qui redoutent la possibilité d’une invasion.

Moscou nie tout projet d’invasion, affirmant qu’elle ne souhaite pas de guerre mais des garanties des États-Unis et de l’OTAN pour sa sécurité, notamment l’assurance que l’Ukraine ne sera pas admise au sein de l’Alliance et que Washington n’établira pas de nouvelles bases militaires dans les pays ex-soviétiques.

La Russie « ne veut pas rester dans une position où (sa) sécurité est régulièrement violée », comme dans l’éventualité d’une intégration de l’Ukraine à l’OTAN, a déclaré dimanche le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

Lors d’une conversation téléphonique avec son homologue français Jean-Yves Le Drian, le ministre ukrainien des Affaires étrangères a appelé samedi les Occidentaux à « être vigilants et fermes dans les contacts avec la Russie », disant viser un « un règlement politique et diplomatique » de la crise.