(Kiev) Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est rendu lundi sur la ligne de front avec les séparatistes prorusses dans l’est de son pays, en plein pic de tensions avec la Russie accusée de préparer une invasion de son voisin.  

Publié le 6 déc. 2021
Agence France-Presse

« Je suis honoré d’être avec vous aujourd’hui, je vous remercie de protéger la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine », a déclaré le chef de l’État, cité dans un communiqué, en visitant des positions ukrainiennes dans la région de Donetsk.  

Sur des images diffusées par la présidence, on peut voir M. Zelensky, portant casque et gilet pare-balles camouflage, marcher dans des tranchées avec des soldats.  

« Avec des gens comme vous, nous allons sans faute vaincre », a-t-il assuré en remettant des décorations d’État et des cadeaux à des militaires, à l’occasion du 30e anniversaire de la formation des forces armées de cette ex-république soviétique.  

Cette visite intervient dans un contexte de vives tensions entre la Russie et l’Ukraine soutenue par ses alliés occidentaux, qui accusent le Kremlin de préparer une invasion imminente de l’Ukraine.  

175 000 soldats russes à la frontière

Un haut responsable américain a affirmé au Washington Post que la Russie se préparait à déclencher début 2022 une offensive impliquant jusqu’à 175 000 hommes.  

Moscou a plusieurs fois démenti toute velléité belliqueuse et a accusé les pays occidentaux de multiplier les « provocations ».

Ce sujet sera au cœur mardi d’un entretien en visioconférence très attendu entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain Joe Biden.  

L’Ukraine est déchirée depuis 2014 par une guerre avec les séparatistes prorusses dont le Kremlin est considéré comme le parrain militaire malgré ses dénégations.  

Le conflit, qui a fait plus de 13 000 morts, a commencé après l’annexion par la Russie de la péninsule de Crimée.