(Bakou) Quatorze personnes sont mortes mardi lorsqu’un hélicoptère militaire s’est écrasé dans l’est de l’Azerbaïdjan, a annoncé le service des gardes-frontières de ce pays du Caucase, à qui appartenait l’appareil.

Mis à jour le 30 nov. 2021
Agence France-Presse

L’aéronef « s’est écrasé aujourd’hui à environ 10 h 40 locales (1 h 40 HNE) à l’aérodrome de Garakheybat dans la région de Khyzy lors d’un vol d’entraînement », ont indiqué les gardes-frontières azerbaïdjanais dans un communiqué.

« Quatorze personnes sont mortes et deux autres ont été blessées », a ensuite précisé le service des gardes-frontières dans un autre communiqué, ajoutant que la totalité des victimes sont des militaires.

Une enquête a été ouverte afin de comprendre pourquoi l’appareil s’est écrasé, selon la même source.

Le bureau du procureur a indiqué que les enquêteurs avaient d’ores et déjà « exclu les facteurs extérieurs » dans l’écrasement de cet hélicoptère M-17 : « Différentes versions sont étudiées dont la négligence du pilote, un problème technique ou les conditions climatiques. »,

Le communiqué ajoute qu’une boîte noire a été récupérée sur le site.

Cet accident a eu lieu deux semaines après des affrontements meurtriers entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan qui ont menacé de faire dérailler un cessez-le-feu ayant stoppé une guerre entre ces deux pays l’an dernier, qui a fait plus de 6500 morts.

Les affrontements récents, qui ont fait six morts côté arménien et sept côté azerbaïdjanais, ont cessé après une médiation de la Russie.

Erevan et Bakou s’affrontent depuis des décennies pour le contrôle de l’enclave montagneuse du Nagorny-Karabakh.

Peuplée majoritairement d’Arméniens, cette région soutenue par Erevan avait fait sécession de l’Azerbaïdjan à la chute de l’URSS, entraînant une première guerre dans les années 1990 qui a fait de 30 000 morts.

Les tensions étaient montées d’un cran en mai lorsque l’Arménie a accusé l’Azerbaïdjan d’avoir violé la frontière pour prendre le contrôle de terres au bord du lac Sev, que se partagent les deux pays.