(Athènes) Une vingtaine de maisons ont brûlé et huit personnes ont été blessées dans un important incendie de forêt qui se poursuivait dimanche dans le nord-ouest du Péloponnèse, près de la ville de Patras, a indiqué la protection civile grecque.

Agence France-Presse

Les huit blessés légers, avec des problèmes respiratoires et des brûlures, ont été transportés dans les hôpitaux de la région, selon cette même source.  

Cinq villages ont été évacués en raison de cet important feu qui s’est déclaré samedi par des températures caniculaires, et une vingtaine de maisons ont brûlé selon un bilan provisoire des pompiers.  

Dimanche dès l’aube, près de 300 pompiers, avec 77 camions, deux bombardiers d’eau et cinq hélicoptères étaient de nouveau sur le front pour éteindre le feu.

PHOTO ANDREAS ALEXOPOULOS, ASSOCIATED PRESS

Un pompier à l'œuvre dans le village de Lampiri

Depuis samedi matin, 58 incendies de forêt se sont déclarés selon les pompiers, la plupart ayant été maîtrisés rapidement.  

L’incendie a également provoqué d’immenses bouchons et bloqué des automobilistes dans leur véhicule pendant des heures. L’autoroute principale reliant Corinthe à Patras avait été fermée à la circulation samedi, tout comme le pont de Rio-Antirio reliant le Péloponnèse et la Grèce continentale.

La Grèce fait face à une nouvelle vague de chaleur depuis vendredi, avec des températures oscillant entre 42 et 44 degrés Celsius, selon les services météorologiques.  

PHOTO ANDREAS ALEXOPOULOS, ASSOCIATED PRESS

Des maisons ravagées par le feu dans le village de Lampiri

Asséchées par la chaleur, les forêts grecques connaissent chaque été des incendies.

Il y a quelques jours, un incendie a ravagé le mont Penteli, à proximité d’Athènes.  

En juillet 2018, 102 personnes avaient trouvé la mort dans la ville côtière de Mati, près d’Athènes, le pire bilan provoqué par un incendie dans le pays.